Mons

Le Dourois revient à Vedette avec la maturité

Les Francs Borains se sont montrés particulièrement actifs sur le marché des transferts, et parmi les premiers à avoir trouvé un accord avec la direction, il y avait Kenny Verstraeten. Le Dourois revient en terrain connu, non sans plaisir, et sans rancune. "Plusieurs facteurs ont joué, mais avant tout il y avait ma vie familiale. J’avais besoin d’un travail et j’ai trouvé juste en face du stade Robert Urbain. C’était plus facile de me rapprocher, et quand les Francs Borains m’ont contacté, je n’ai pas hésité longtemps. Également parce que le discours de David Lasaracina m’a beaucoup plu."

Le conseiller sportif, il ne l’avait croisé que très peu de temps lors de son premier passage. Avant d’être viré. "Je ne suis pas quelqu’un qui critique ou qui demande des explications. Mon truc, c’est de montrer tout de suite ce que je vaux vraiment, et je peux remercier le président Demolie de m’avoir permis de le faire avec Rebecq. Mais plus encore qu’au président, c’est à Luigi Nasca que je dois énormément. Et je ne cache pas que le fait qu’il parte a également pesé dans la balance au moment de quitter le Brabant wallon."

D’ici au 19 juillet, date de la reprise, le back droit borain pourra parfaire sa condition et aborder le prochain exercice dans les meilleures conditions. "On a vu les qualités de l’équipe de l’an passé et David Lasaracina continue sur sa lancée. J’espère qu’on va pouvoir réaliser quelque chose de génial. Il y a peut-être beaucoup de nouveaux, mais on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. Chacun devra se battre et prouver ce qu’il vaut, parce qu’un nom ne suffit pas."

Pour le RFB, ce sera la découverte de la D2 amateurs. "Et croyez-moi que c’est bien différent de ce qu’on connaît à l’étage en-dessous. Sur quelques matches, on peut passer du Top 5 aux dernières places, parce que beaucoup d’équipes se valent. J’ai gagné en maturité ces dernières années et j’espère aider le club, au même titre qu’Adrien Leclercq, avec ce que je connais de cette série.”