Mons Le 15.000 $ montois a attiré pas mal de public pour la finale malgré l’absence de joueurs belges

Le tournoi Futures du TC Havré est devenu une étape incontournable dans la série des 15.000 $ en Belgique. Première date de la tournée, il permet notamment aux jeunes Belges ou ceux en quête de points de se frotter à un niveau international intéressant, le meilleur joueur cette année pointant dans le Top 500 mondial.

Le club havrésien a cependant dû faire sans la présence de joueurs belges en finale, la victoire revenant à l’Allemand Neutischil (ATP 709), qui a battu l’Espagnol Pla Malfeito (ATP 605) 6-2, 6-3. "Ce qui n’a pas empêché d’avoir tout de même près de 150 personnes, ce qui reste impressionnant", explique Marie-Paule Alhant la présidente du TC Havré.

Le bilan est donc plutôt positif ?

"Oui. La déception de l’absence d’un Belge en finale est minimisée parce que l’Espagnol et l’Allemand étaient tout simplement plus forts. Le public a en plus répondu présent, même si nous sommes en période de Coupe du Monde. Nous avions d’ailleurs installé un écran à l’intérieur pour que les spectateurs puissent profiter et du tennis et du football."

Pour les Belges, en quoi le tournoi est-il important ?

"C’est un point de repère pour eux, pour se situer face à des Top 500 mondiaux. C’est un niveau plus élevé que ce qu’ils connaissent. En outre, le tournoi d’Havré est le premier d’une longue série à la mer ou autre part en Belgique."

Pourtant, l’organiser reste toujours difficile.

"D’autres ont disparu, nous, on existe toujours effectivement. Mais c’est toujours délicat. Il faut constamment chercher des sponsors pour réunir le budget."

Justement, l’avenir du tournoi est-il radieux ?

"La tenue ou non du tournoi ne dépend pas forcément de nous. D’ailleurs, je ne peux en effet pas affirmer à l’heure actuelle la tenue d’une édition en 2019. On parle au niveau de la fédé d’un système de points pour les futurs tournois. On nous a aussi suggéré un tournoi U18 international. Mais pour cette option, nous devrions disposer de dix terrains. Ce que nous avons (treize) , mais cela se ferait au détriment de nos membres. Il est évident qu’on se pose des questions à ce sujet."