Namur Très discret cette saison, le coureur de Mortehan espère rebondir cet été

Il était l’un des meilleurs juniors wallons en 2016. Il avait réalisé une première saison intéressante, l’an passé, chez les Espoirs, terminant quatrième de l’interclubs d’Affligem ou quatorzième du Circuit de Wallonie et de la course pro du Circuit du Westhoek. Mais, cette année, Arthur Baude n’a pas encore été vraiment en évidence. "Cela aurait pu être mieux, en effet , commente le principal intéressé. Je n’ai pas encore eu de bons résultats cette année."

Pourquoi ? Que s’est-il passé ? "Ah ! ça, si je le savais, j’aurais changé quelque chose pour que cela fonctionne à nouveau, répond le coureur de la formation continentale Ago-Aqua Service. Je ne sais pas, vraiment ! Les prises de sang n’ont rien montré d’anormal. En fait, dès les stages de préparation, cet hiver, j’avais senti que j’étais moins bien que l’an passé. Je me sentais moins fort sur le vélo. Et cela s’est confirmé dès les premières courses. Je n’ai jamais eu trop les jambes cette saison. Mentalement, cela n’a pas été facile à vivre. Ce n’est jamais chouette quand tu marches relativement bien sur le vélo et que soudainement, tu commences à galérer."

Mais il ne baisse pas les bras. Et il retrouve même de l’espoir, celui de récupérer son meilleur coup de pédale prochainement. "Je sens que cela commence à revenir, que la condition arrive, continue Arthur Baude. Je n’ai d’ailleurs pas le choix, car une saison, c’est vite passé ! Je viens de faire un stage avec l’équipe et d’enchaîner avec un stage personnel dans les Vosges, où je suis parti avec mon coéquipier Félix Dopchie pour préparer le prochain Tour du Val d’Aoste."

Qui commence mardi.