Namur

Châtelet a décroché la place de barragiste, ce qui fait les affaire cinaciennes, malgré le revers face à Durbuy en clôture de la saison (0-2)

Depuis plusieurs semaines, le sort de Ciney en D2 amateurs dépendait du maintien de Virton et de Châtelet en D1 amateurs. Les Gaumais ont fait le job sportivement mais n’ont toujours pas leur licence, tandis que les Hennuyers étaient plutôt mal embarqués. Mais, à la surprise générale, les Loups de Châtelet se sont imposés samedi soir à Heist, décrochant in extremis la place de barragiste.

Quoi qu’il arrive , ces deux clubs ne pourront pas descendre ensemble. Tout profit pour Ciney qui a pu jouer la rencontre de ce dimanche face à Durbuy en roue libre. Une rencontre marquée par la fin de carrière du capitaine Arnaud Fiasse, 32 ans, présent à Ciney depuis 2001.

"Le maintien était l’objectif premier, donc c’est un ouf de soulagement. Il va falloir remplacer les quatre cadres qu’étaient Fiasse, Bojovic, Tshiala et Eloy. On a fait signer Simon, Andaloussi et Martinet. Il faut encore au minimum sept joueurs", confie le coach Michel Renquin.

Sur le terrain, Durbuy s’est imposé dans un vrai match de fin de saison, sans rythme. "À part la bonne prestation de Hay qui vient de la P3, il n’y a pas grand-chose à retirer", conclut le coach durbuysien Hervé Houlmont.