Namur

Bel exploit pour l’Éghezéen de 14 ans 

Il s’était envolé fin juin pour le championnat du monde de planche à voile à Fuertenventura avec l’objectif de réaliser un Top 5 et d’évaluer son niveau face à d’autres planchistes de son âge. Il est finalement revenu avec un titre de champion du monde de vitesse U16 en poche.

Depuis mercredi soir, l’Éghezéen de 14 ans Cyril Evrard fait la fierté de toute une région. "Je n’y allais pas du tout stressé car l’objectif n’était pas de gagner. Je voulais simplement prouver que j’avais le niveau. Mais dès la première manche, quand j’ai vu les résultats, je me suis dit qu’il y avait moyen de réaliser quelques chose", explique Cyril Evrard.

Sur cette première manche d’une heure, où l’objectif était de réaliser la meilleure vitesse sur un run de 250 m, Cyril Evrard a mis tout le monde d’accord en surclassant tous ses adversaires.

"Pour établir le résultat, on prend les deux meilleures vitesses réalisées dans l’heure et on fait une moyenne. J’étais à 26 nœuds (plus ou moins 48,1 km/h) tandis que les autres tournaient vers les 24 nœuds (44,4 km/h). J’étais motivé comme jamais."

Le jeune talent namurois a encore participé à trois manches supplémentaires qu’il a une nouvelle fois dominées les jours suivants. "Ce fut un peu plus serré avec un concurrent qui a pris la compétition en cours, mais j’ai remporté ces trois manches."

En plus de son titre en U16, Cyril Evrard est devenu vice-champion du monde de vitesse en U21. "Je suis à 5 nœuds (9,2 km/h) du premier. Il y a encore du travail pour aller chercher cela mais il était âgé de 20 ans. Je n’en ai que 14 et que j’ai le temps pour arriver à cette vitesse."

Ce titre de champion du monde va en tout cas apporter de la visibilité au jeune prodige namurois. La marque de sa planche s’est déjà manifestée et va relayer sa première place à Fuerteventura et sur les réseaux sociaux. L’objectif est d’en attirer d’autres afin de faciliter davantage sa progression. "Je reçois pour l’instant de nombreux messages, ça n’arrête pas", sourit Cyril Evrard qui compte bien remettre son titre en jeu l’année prochaine.