Namur Trois clubs namurois participeront au tour final de D3 amateurs. Dont Aische, qui ne veut pas voir trop grand après une belle saison

Sur les six clubs namurois engagés en D3 amateurs, trois participeront dans les prochaines semaines au tour final en compagnie de Stockay, Tournai, Visé, la RAAL ou les Francs Borains et Herstal, Givry, Longlier et Aywaille. La cerise sur le gâteau pour Aische, Couvin-Mariembourg et Onhaye qui peuvent encore prétendre à une montée en D2 amateurs.

Entretien avec le président aischois Françis Duchêne.

Avec quelle ambition allez-vous jouer ce tour final ?

"Notre objectif n’est pas de monter. Si on joue un match à domicile, ça sera déjà bien pour la recette. Si on se déplace au premier tour, on aimerait donc au moins l’emporter en espérant jouer le suivant à domicile."

Quel rôle Aische peut-il jouer dans ce tour final ?

"Celui de ne pas faire rire de nous. Vu qu’on ne souhaite pas monter, on va le jouer sans pression, match par match. Avec des équipes comme Visé ou Stockay, on ne fait pas partie des favoris mais on jouera évidemment pour gagner. Si c’est pour le jouer comme des baudets, autant ne pas y aller."

Quel serait le tirage idéal pour vous ?

"Si la RAAL La Louvière n’est pas championne et qu’on reçoit à domicile, pourquoi pas eux ? Sinon, pourquoi pas Onhaye ? J’espère en tout cas éviter un synthétique, et donc je ne souhaite pas aller chez eux. Je ne connais pas bien les autres équipes de la D3 amateurs A."

À partir de quel moment avez-vous cru au tour final ?

"Quand j’ai vu qu’après vingt matches de championnat on était toujours dans le coup. On était à ce moment là 4e ou 5e et on s’est dit : pourquoi pas ? On a perdu de bêtes points lors de la troisième tranche contre Bertrix, Verlaine, etc., mais ça n’a pas porté à conséquence."

Vous avez été leader à un moment, il n’y a aucun regret ?

"Non, pas du tout. Il est vrai qu’à un moment on était premier. On a ensuite accusé 6 points de retard sur Tilleur avec un match de moins et le match suivant à jouer contre eux. En faisant un 6/6, on aurait pu repasser leader (NdlR : lors de la 23e journée) mais il n’y a rien de mal fait."

Une montée en D2 amateurs serait-elle un cadeau empoisonné ?

"On ne changerait en tout cas rien du tout. Le noyau est clôturé et le budget resterait le même. On a quelques départs (NdlR : Di Giugno, Delooz, Catinus, Zaffarana, Ghaddari, Baudoin, Sacré) mais aussi des arrivées de joueurs d’expérience (Joannes, Delvigne, Fournier, Gécé, Macalli, Gaziaux, Tonneau, Monteleone). On a gardé une dizaine de joueurs de l’effectif actuel. L’équipe sera tout aussi compétitive que celle de cette saison."