Namur Habitué des trails, le Walcourien a pris son pied à Dinant

Ce dimanche, avait lieu la première édition du Jogging du Terroir wallon, au départ du domaine du château Bon Baron à Dinant. Le but de l’événement était de lier sport et gastronomie locale. Une petite centaine de joggeurs ont répondu à l’appel pour deux distances, 7 ou 14 kilomètres. Parmi eux, on retrouvait le Walcourien Grégory Chaussier. "C’est la première fois que je fais un jogging", explique-t-il. "D’habitude, je participe à des trails. Je travaille à la SWDE, qui est sponsor de l’événement."

Il a apprécié le grand parcours proposé. "Il y avait 300 m de dénivelé, je pense. Je ne m’attendais pas à cela, je m’attendais à du plat exclusivement. On partait du bas des vignes du château, on les longeait lors de la première partie du tracé, pour ensuite monter sur Loyers par les bois et les campagnes. Sur 14 kilomètres, il y avait peut-être un kilomètre de route. Tout le reste, c’était dans les bois et champêtre. C’est super, cela mériterait d’attirer plus de personnes, mais il a fait chaud et beaucoup ne sont sans doute pas venus à cause de ça. Cela dit, pour celui qui est habitué, ça va."

Grégory Chaussier a finalement terminé l’épreuve du 14 km à la troisième place en 1h04:09, devancé par le vainqueur Olivier Ruytenbeek (57:23) et son dauphin Karim El Baamrani (1h01:36). "Le départ a été assez rapide avec les deux premiers. On s’est trompé dans la première montée, on est monté plus haut que prévu, on a dû redescendre. Ensuite, les deux premiers sont partis et j’ai géré par rapport à mes poursuivants. Je revenais de blessure et je n’avais aucun objectif de temps."

Il n’a pas pour autant oublié le concept gastronomique de l’événement. "Il y avait un stand de produits locaux, avec notamment des fromages et des bières. Je suis reparti avec un pack pique-nique et un autre de vins."

Lui qui a participé au Dernier Homme debout à Andenne a un objectif précis pour les prochaines semaines. "Je me prépare pour le Championnat de Belgique d’ultra-trail en septembre, avec l’objectif de signer un temps honorable."