Namur

Ce Namurois a grimpé l'équivalent (et même un peu plus) de l'Everest sur la Citadelle de Namur : il a monté en un jour 8893 mètres.

Il a vu la Citadelle de Namur sous toutes les couleurs : dans le noir, en pleine nuit, dans une faible clarté, dans la pénombre, sous les nuages ou sous un généreux soleil. Et Julien Braeckevelt en a aussi vu de toutes les couleurs dans son défi d’Everesting. Mais il l’a réussi. Il est venu à bout des 8848 mètres de dénivelé qu’il devait grimper pour intégrer le cercle fermé de ceux qui ont réussi à monter l’équivalent de l’Everest. Ce Namurois, amoureux de la célèbre Citadelle, avait décidé d’établir son essai sur le site historique de la capitale wallonne. Avec un constant aller et retour entre le pied de la route merveilleuse et son sommet.

Régulièrement encouragé par des proches, mais aussi des cyclotouristes ou cyclosportifs qui avaient entendu parler de son défi, Julien Braeckevelt a enchaîné les montées. Et les descentes. "J’ai mal aux jambes, j’ai mal aux bras, mais ça va !", clamait-il à mi-parcours. Au bout de dix-huit heures, quarante quatre minutes et six secondes d’effort, il a atteint un dénivelé de 8893 mètres (et une fameuse distance de 337,35 kilomètres). En comptant les pauses, son périple de la Citadelle a duré près de 24 heures. Soit près d'un jour. Qui restera profondément ancré dans sa mémoire !