Namur Ce Namurois est sur tous les fronts : placé en cyclo-cross, vainqueur sur la route et désormais en VTT.

Julien Kaise a tourné le dos à la route depuis quelques saisons, mais il n’a pas arrêté le vélo, loin de là. Le coureur de Mazy est toujours… coureur. Et n’exclut pas de revenir dans les pelotons, sur la route, quelques fois. L’ancien vainqueur de l’interclubs d’Handzame aborde le cyclisme différemment, donnant la priorité au plaisir, sans plus se concentrer sur le (très) difficile objectif d’obtenir un contrat pro.

Il s’est essayé avec réussite au cyclo-cross, lui qui a bien progressé dans les labourés ces derniers hivers, mais il s’est aussi lancé à l’assaut du mountain-bike. Et là aussi, c’est une réussite pour le touche-à-tout namurois, lui qui vient de terminer septième du Bike Marathon Drasal Ceske, à Holesov, en République tchèque. "J’ai fini troisième dans la catégorie élite", précise celui qui enchaîne les résultats.

Car avant d’obtenir ce Top 10 sur cette épreuve tchèque reprise sur le calendrier de l’Union cycliste internationale, Julien Kaise s’était offert sa première victoire VTT, sur le Raid des Hautes Fagnes, sur la petite distance de 65 kilomètres. "Depuis quelque temps, je tournais autour de la victoire sur les manches du Belgian Ardennes Marathon Series ", explique-t-il. "Je finissais souvent premier élite mais deuxième ou troisième à l’arrivée. Cette fois, j’ai pu remporter le scratch, m’imposer. Un succès qui m’a fait énormément plaisir. Et qui confirme que j’ai retrouvé un bon niveau, après avoir un peu galéré d’un point de vue physique ces dernières années."

Qu’espère-t-il pour la suite ? "Continuer à m’amuser en VTT, même s’il y a peu d’épreuves marathon, raison pour laquelle je me suis rendu en Tchéquie, pour maintenir le rythme", répond Julien Kaise. "Et je suis content d’avoir fait le déplacement, de m’être mesuré à l’échelon supérieur, car il y avait du niveau ! Mais je veux aussi continuer à préparer la prochaine saison de cyclo-cross. Après avoir obtenu deux podiums l’an passé, j’aimerais parvenir à m’imposer aussi dans cette discipline."