Namur Le Dinantais a obtenu la médaille d’argent de cross-country en monocycle au Mondial U20

À 18 ans, le Dinantais Cyril Mahiat est devenu début août vice-champion du monde de sa catégorie d’âge (U20) de cross-country en monocycle. "C’est comme du VTT mais sur une roue. C’était une boucle de 5 km. Il fallait en parcourir 15. Cela prend environ 20 minutes par tour" , explique-t-il.

Le jeune talent belge a participé début août aux championnats du monde de monocycle en Corée du Sud. Outre cette belle médaille d’argent, Cyril Mahiat a pris la 7e place de sa catégorie en descente, la 6e place en trial et la 12e place en cyclo-cross. "Peu importe la place", poursuit-il. "Je ne regarde pas trop aux résultats. Que je finisse dernier ou premier, c’est pareil pour moi. Tant que je m’amuse et que je progresse, c’est le principal. J’ai eu l’occasion là-bas de parler avec plein de gars issus du monde du monocycle qui m’ont donné de nombreux conseils techniques pour évoluer."

Ce n’est pas la première grande compétition de monocycle à laquelle Cyril Mahiat participe. L’an dernier, le Dinantais a déjà concouru à l’Euro organisé aux Pays-Bas. Avec des résultats plus ou moins similaires.

Pour participer à ces championnats du monde en Corée du Sud, pas besoin de qualification. Juste une inscription à remplir. "Tout le monde peut y participer. C’est très ouvert. Sans doute parce que la discipline n’est pas forcément connue mais aussi parce que c’est dans la mentalité de ce sport."

De retour en Belgique, le vice-champion du monde U20 va continuer à s’entraîner comme il le fait depuis qu’il a découvert ce sport alors qu’il n’était qu’en 6e primaire. "J’ai commencé seul après avoir vu des vidéos sur Internet. En me renseignant, j’ai trouvé des cours de jonglerie qui incluaient le monocycle à la maison des jeunes de Florennes. Depuis, je vais là-bas car ils ont les infrastructures et le matériel."

Avec l’un ou l’autre projet en tête. "Ils doivent encore mûrir mais j’aimerais tenter de battre un record du monde. Comme celui de parcourir en 12 ou 24 h le nombre de mètres effectués en monocycle en altitude. Ou d’autres records dans le cadre de spectacles ou de démonstrations." D’ici là, Cyril Mahiat s’illustrera à nouveau sur la scène mondiale aux prochains championnats du monde. En 2020 en Italie.