Namur Majid Sbaa sera aux commandes la saison prochaine, plus que probablement en P1

Ce n’est pas encore mathématique, mais c’est tout comme : Spy évoluera en P1 la saison prochaine. En s’inclinant sur le terrain de Solre-sur-Sambre dimanche alors que le Léopold s’est imposé la veille à Quévy-Mons, les derniers espoirs de maintien se sont envolés. "Il faudra un miracle. On devrait gagner nos deux derniers matches en espérant désormais que le Stade Brainois (NdlR : 28 pts, qui a été dépassé par le Léopold) les perde. Mais si on n’est pas capable de battre Solre-sur-Sambre, on n’a rien à faire en D3 amateurs. Depuis mon arrivée, c’est le premier match où je n’ai pas senti d’envie et d’engagement. C’était chacun pour soi avec parfois des engueulades", commente le T2 et futur T1, Majid Sbaa.

Le championnat n’est cependant pas encore terminé pour les Spyrous. "Pour l’éthique sportive, on ne bâclera pas nos deux derniers matches. Par contre, l’équipe qui sera alignée face à la Raal et à Ganshoren dépendra des paramètres de la semaine. Avec le résultat de ce dimanche, on ne sait pas si tout le monde sera encore présent aux entraînements et concerné par cette fin de saison. Fera-t-on jouer quelques jeunes ? Carmine Pacella reste le T1 et c’est avec lui qu’il faudra discuter de tout ça."

Si la préparation de la saison prochaine n’a pas encore débuté sur le terrain, elle a, en revanche, déjà bien avancé en coulisses. Raeymackers, Brouir, Barzin, La Matina, Gambier, Paris, Agassa ont resigné. Mignon (Jambes), Francotte (Tamines), Taboada (Wépion), Vigneront (Wépion), Ficheroulle (Ligny) et Mascaux (Grand-Leez) renforceront le noyau.

"Je dois encore discuter avec Camara et je suis sur un tout grand joueur dans le secteur offensif. Je cherche encore un back et un défenseur central", poursuit Majid Sbaa qui sait déjà parfaitement dans quelle direction il va aller la saison prochaine. "Je ne suis pas trop déçu de cette relégation, c’est un mal pour un bien. Je vais essayer de mettre en place des choses pour ne pas reproduire les erreurs de cette année. On va repasser à un noyau de 18 joueurs complété par quelques jeunes, pour avoir une concurrence saine, et ramener une mentalité régionale dans ce club, d’où les transferts déjà réalisés."