Namur La 3e édition du triathlon cross a attiré près de 1.300 athlètes sur les 2 distances

Peu avaient l’ambition de s’accrocher au rythme du Français François Carloni, vainqueur samedi de la 3e édition du Xterra Belgium, ce triathlon cross international proposant, sur le full, 1.500 m dans la Meuse, 38 km de VTT et 10 km de trail. Mais les 1.300 athlètes (distance light comprise) ont apprécié le concept et vécu à fond cet incontournable du sport namurois et francophone.

Antoine Bourguignon était de la partie sur la longue distance. Il s’est aussi amusé sur les parcours proposés. "J’étais mieux que l’année dernière, j’ai fait vingt minutes de mieux alors que le parcours était plus difficile", explique l’un des nombreux Namurois de la partie. Le tracé en vélo était pourtant bien plus difficile. "C’était super pour les vététistes et pour le spectacle car cette partie était vraiment technique et impressionnante. J’avais un peu peur qu’il y ait des bouchons mais tout s’est bien déroulé."

Le Xterra, s’il s’agit d’une épreuve internationale, est surtout une épreuve de Namurois et de Tri4us. "C’est Florian (Badoux), qui fait partie du club avec Denis Detinne, qui a mis sur pied cette course. Cependant, presque tous les membres de l’équipe viennent aider à l’organisation."

Chacun s’est réparti le boulot tout au long du week-end. "Nous avons vraiment une belle cohésion dans le club. Christophe a géré le secrétariat, Cyprien s’est occupé de la randonnée nocturne en VTT, Johan s’est quant à lui occupé de l’Enduro Trail alors que certains faisaient partie de la Green-Patrol. Pour ma part, j’ai aidé le jeudi et le vendredi à ma façon", souligne-t-il.

Cette course, comme les organisateurs le prônent, se veut aussi un événement festif. Pour cela, un concert était organisé ainsi qu’une belle after-party. "C’était incroyable, comme les autres années. Il faut dire que c’est une ambiance générale dans le Xterra car, contrairement à la route, personne ne se prend la tête. Nous avons fait la fête tous ensemble, même le vainqueur François Carloni buvait des bières avec nous,, c’était vraiment à l’image de l’événement, génial"