Sport régional Couvin-Mariembourg - WaterlooSa. 20h Salvatore Lenti, le professeur désormais à Waterloo, va retrouver deux anciens disciples, aujourd’hui à Couvin.

La semaine passée, avec Waterloo, Salvatore Lenti a pris le meilleur sur le Ganshoren de Grégory Bilstein. L’entraîneur n’a pas permis à son ancien joueur de faire la différence. Mais il a surtout engrangé sa première victoire officielle. "On avait besoin de ce succès pour ne pas commencer à douter", lance l’ancien mentor du RCCF. "Désormais, le club compte deux chiffres au classement. Onze points, cela lui permet de revenir à une unité de Spy. Le maintien devient quelque chose d’un peu plus concret. Mais le chemin est encore très long."

Sur cette route, il y a notamment Couvin. Une formation qui occupe le haut du classement et qui compte dans ses rangs deux anciens joueurs de Toto Lenti. "Je vais retrouver Steve Vanhorick et Nawfal Mabchour. Ce sont deux excellents défenseurs. Je préférerais les avoir dans mon camp. J’adore leur style de jeu. Nawafal peut évoluer à gauche comme dans l’axe. Il est solide. Il aime aller au duel. Il a un bon jeu de tête. Je ne vais pas parler de ses faiblesses, sinon il va faire attention. Disons, simplement, qu’il doit soigner sa relance. Steve est rapide et technique. Il a un bon crochet. C’est un excellent défenseur."

L’entraîneur pointe également le match dans le match. "Steve va se retrouver en face d’un certain Marvin… Vanhorick. Les frères vont se faire la guerre, du moins je l’espère. On verra qui prendra le dessus."

Depuis la semaine passée, le meilleur buteur de Waterloo porte le brassard. "Il le mérite. Le président veut, comme moi, des lions. Il incarne cette mentalité. Il ne lâche jamais rien. Il veut toujours gagner."

Il faudra cet état d’esprit pour venir à bout de la belle équipe fagnarde. "C’est du solide. C’est un groupe qui joue le haut du tableau, avec un attaquant efficace. Robin Leemans, lui, est intraitable. Il y a de la qualité. Chez nous, les renforts commencent à trouver leurs marques. On doit encore travailler physiquement, mais le noyau a désormais plus d’équilibre."


Réaction de Steve Vanhorick, joueur de Couvin

"Humaine-ment, un mec bien"

"C’est un match spécial, à condition qu’il n’y ait pas de remise. Cela me fera plaisir de retrouver Toto sur le petit banc. Il le mérite. Humainement, c’est un mec bien. Il m’a toujours poussé au RCCF. Il était là, quand j’étais moins bien. Il m’a donné confiance. J’ai appris beaucoup avec lui. Il va apporter sa rage de vaincre. Je suis certain que Waterloo peut se sauver. Bon, j’aimerais que ce ne soit pas contre nous, car on a également des objectifs. Je vais aussi retrouver mon petit frère. Il a le brassard ! Je l’aurai peut-être aussi."