Tournai-Ath-Mouscron L’athlète de Cap Team atteint son pic de forme et aimerait jouer un rôle au niveau du classement général

Rémy Mulliez a remporté vendredi à Popuelles son deuxième succès sur l’Acrho après celui obtenu il y a quelques semaines à Ath lors de la Ronde du pays vert. Le joggeur de Cap Team éclate vraiment cette saison, lui qui a réalisé l’essentiel de son parcours sportif sur les terrains de football. "Je suis originaire d’Obigies et c’est là que j’ai commencé à jouer au foot, avant de mettre le cap sur le Racing de Tournai, qui allait devenir le RFC Tournai", dit-il. "J’ai ensuite évolué dans plusieurs clubs dans les séries provinciales jusqu’à mes 26 ou 27 ans. Puis, j’ai stoppé."

Mais Rémy a voulu se remettre au sport et a bifurqué il y a deux ans vers la course à pied. "D’abord seul, puis un copain, Samuel Lemoine, m’a parlé de Cap Team. Et je m’entraîne désormais une fois par semaine avec cette structure à côté de mes autres sorties."

Quand il est arrivé chez Cap Team, Rémy, 33 ans désormais, courait à une moyenne de 3.55. "Avec le coach de Cap Team, nous avons fixé une barre à 3.35 la saison dernière et je suis même arrivé à courir en 3.30. En décembre, nous avons reparlé des objectifs, avec l’idée de faire un podium en 2018. Et j’en suis à deux victoires. J’ai élevé mon niveau et, à présent, j’aimerais essayer de décrocher la deuxième place au général , voire la première si c’est possible. Pour cela, il faudra notamment bien gérer les deux dernières longues de la saison, à Hérinnes et Beloeil."

Rémy a fini 52e des 20 Km de Bruxelles en 1 h 13 et aimerait prendre part à Marseille-Cassis avec Franky Hernould.