Tournai-Ath-Mouscron Le nouveau coach, Fabrice Leleu, devra tout reconstruire ou presque en P2

En acceptant le poste de T1 de la Montkainoise, qui vient de basculer en P2 après une saison longue et difficile au sein de l’élite provinciale, Fabrice Leleu n’a pas choisi la voie de la facilité. Mais Bis le sait et se dit prêt à relever le défi. Le désormais ex-coach du Mont de l’Enclus, en P3A, franchit un cap. "Oui, je gravis un échelon. C’est un véritable challenge. Non seulement l’équipe descend de P1 en P2, mais en plus, je dois repartir de zéro puisque tout le monde est parti et que je n’avais plus de joueurs à disposition. Il faut tout reconstruire."

Heureusement, Fabrice, au fil des saisons passées au sein du foot régional, a su se forger un réseau de connaissances. Il a aussi évolué lui-même comme joueur en P2 et connaît donc la série. "Sur les réseaux sociaux, les rumeurs au sujet de l’avenir de la Montkainoise sont allées bon train et il n’est donc pas facile de convaincre les joueurs de nous rejoindre. Néanmoins, je peux déjà compter sur dix joueurs. Cinq ou six autres réfléchissent et pourraient arriver."

Fabrice entend aussi évoluer avec des jeunes, qui constituent l’ADN du club. D’ailleurs, lors des discussions avec le président Dupret, Bis n’a pas hésité à mettre le sujet sur la table. "Rien ne sert de former des jeunes comme la Montkainoise a su le faire si c’est pour ne pas jouer ensuite avec eux au niveau des équipes Premières. Dès lors, en concertation avec Patrick Minet, qui va prendre en main la P3, nous allons travailler pour intégrer au moins deux ou trois jeunes aux équipes. Nous voulons montrer aussi aux parents que la Montkainoise a changé d’optique par rapport à ces dernières saisons."

D’ailleurs, Fabrice endossera aussi le rôle de directeur des jeunes. Il sera épaulé dans sa tâche par trois coordinateurs, pour le foot à 5, à 8 et à 11. "Redorer le blason du club sera plus difficile que de le salir comme certains l’ont fait. Mais avec le comité, nous sommes bien décidés à retrousser nos manches. Avec un tout nouveau noyau, nous n’allons pas jouer la tête en P2 mais le but sera de se rassurer au plus vite."