Tournai-Ath-Mouscron Le défenseur quitte le stade Luc Varenne pour rejoindre un autre club de D3 amateurs, Wervick

Carl Deviaene, le coach du RFC Tournai, a enregistré une tuile de plus ce jeudi. Il a appris le départ de son défenseur, Selim Sahnoune, pour Wervick. "C’est une des premières personnes à qui j’ai téléphoné pour lui annoncer mon départ", explique Selim. "Il était très déçu mais il comprenait aussi ma décision."

Pourtant, la volonté première de Selim Sahnoune était de poursuivre son expérience au stade Luc Varenne. "Pour ma première saison en Wallonie, j’ai vraiment été agréablement surpris. Je me plaisais bien au stade, j’avais un excellent contact avec les supporters. J’avais d’ailleurs dit au président et à la direction que mon souhait était de rester à Tournai. Mais cela n’a pas été possible."

Quand Selim a annoncé vouloir rester à Tournai, il attendait de rentrer dans les négociations. "Mais je n’ai pas vraiment reçu de propositions. J’avais eu par contre de nombreux contacts, surtout en Flandre, pour changer de clubs. J’avais laissé ses propositions de côté, j’ai demandé à certains clubs d’attendre car je voulais vraiment poursuivre mon bail en Wallonie."

Mais voilà, Tournai n’a pas fait le geste nécessaire vers Selim Sahnoune. "Je n’ai même rien reçu de concret comme proposition. À un moment donné, Wervick, club de D3 amateurs en Flandre, s’est montré très pressant. Je ne voulais plus attendre. Pour le bien de ma carrière, il fallait que je prenne une décision."

Une décision qu’il assume, qu’il ne regrette pas. "Même si j’ai clairement un petit pincement au cœur. Mais bon, je l’ai dit au président : je suis persuadé qu’un jour je reviendrai à Tournai. Cela reste une excellente expérience. Je me suis fait beaucoup de copains ici."

Toujours disponible et souriant, Selim manquera certainement à Tournai.