Tournai-Ath-Mouscron L’attaquant va offrir de nouvelles solutions offensives à Péruwelz

Le Péruwelz FC a réalisé un joli coup en cette fin de mercato en transférant Julien Weynants. Âgé de 33 ans, l’attaquant évoluait il y a quelques jours encore dans les séries flandriennes, plus précisément à Zwevezele, en D3 amateurs. Mais les événements se sont enchaînés et Julien a en quelque sorte été prié d’aller voir ailleurs.

"Le club a décidé de stopper mon contrat en raison soi-disant d’un manque d’investissement de ma part. Durant la préparation, avec le boulot, j’étais arrivé en retard à un ou deux matches amicaux. Et une autre fois, j’aurais dû me rendre à Bruges avec l’équipe après un match pour manger un morceau avec un sponsor. J’habite à Péruwelz et je me lève à 4 h. Vous voyez un peu. J’ai déjà fait pas mal de concessions en faveur du club mais ce n’était visiblement pas encore assez. J’ai été prévenu par téléphone que mon contrat était résilié à Zwevezele. "

Julien avait l’intention d’entamer sa dernière saison en tant qu’expatrié. Jeune papa, il souhaitait se rapprocher de son domicile péruwelzien. Finalement, il aura douze mois d’avance sur son planning en signant au PFC. "Je connais bien Jonathan Krys et Péruwelz m’avait déjà contacté par le passé. C’était une bonne solution pour moi. Jeudi dernier, j’ai pris part à mon premier entraînement avec le groupe. Tout s’est bien passé."

Par correction envers le groupe en place, Julien n’a pas joué dimanche alors qu’il était déjà qualifié. Pourtant, la transaction a mis du temps à se finaliser. Le joueur passé entre autres par Leers, le RG Ath et Waregem, a dû se battre toute la journée de vendredi pour être libéré. "Zwevezele ne voulait plus de moi dans un premier temps mais le club ne possède plus qu’un seul réel attaquant et pensait pouvoir me remplacer facilement, ce qui n’est pas le cas. Mais j’ai dit au président que je n’allais pas rester alors que l’on venait de me jeter comme un malpropre. Et j’ai enfin pu être libéré. "

Son expérience et son sens du but devraient s’avérer très utiles pour le PFC. Il pourrait être associé en pointe à Emmanuel François, actuellement blessé. "On m’a dit du bien de ce joueur, indique Julien. Je pense que nous pourrons bien nous entendre." Tout profit pour Péruwelz.