Tournai-Ath-Mouscron Le natif de Boussu, qui jouait à Binche, a signé à Péruwelz


  À Péruwelz comme ailleurs, la prochaine saison se prépare activement. Parmi les transferts réalisés par le PFC, on note l’arrivée de Lorenzo Muratore en provenance de Binche. Alors qu’il ne fêtera ses 22 ans qu’en juillet, Lorenzo a déjà pas mal bourlingué.

"Je suis natif de Boussu et j’ai effectué mes classes aux Francs Borains. Ensuite, je suis parti deux ans à Mouscron avant de revenir aux Francs Borains puis d’aller à Mons, où je suis resté jusqu’à la faillite. J’ai réalisé des tests et j’ai passé deux mois à Roulers, mais pour des raisons scolaires, je n’ai pas poursuivi là-bas et j’ai signé à Renaix. J’ai ensuite fait mon retour aux Francs Borains, en équipe A, mais vu le noyau étoffé qui était en place, j’ai mis le cap sur Binche. Ma première saison s’y est bien déroulée puisque nous sommes montés en D3 amateurs."

en revanche , Lorenzo a vécu à Binche une deuxième année plus compliquée. "Très vite, je n’ai plus joué et je suis parti m’entraîner durant plusieurs mois au Symphorinois. Je connaissais très bien Pascal Buntinx que j’avais croisé précédemment. À la base, je m’entraînais simplement pour garder la forme, mais au fur et à mesure, Pascal m’a proposé de rester au Symphorinois en vue de la saison prochaine."

C’est alors que Jonathan Hochepied, qui sera T2 à Péruwelz et qui a joué avec Lorenzo, lui a téléphoné pour lui parler du projet péruwelzien. Il a su trouver les mots pour le convaincre de rejoindre la Verte Chasse. "Franchement, j’aurais pu signer au Symphorinois, mais j’ai fait le choix de l’amitié en rejoignant Péruwelz. Jo Hochepied m’a parlé du projet et j’avais aussi envie de découvrir une autre région et une autre mentalité. Je sais que le Symphorinois est monté finalement en D3 amateurs, mais je ne nourris pas de regrets."

Formé en tant que défenseur central, Lorenzo Muratore évolue depuis un moment déjà comme milieu défensif. En signant à Péruwelz, il entend se relancer complètement après quelques mois sans compétition.