Tournai-Ath-Mouscron Le petit ailier débarque à Belœil avec l’envie de bien faire

Après trois saisons passées au Pays Vert et dans l’ensemble plutôt réussies, Christopher Blondiau a décidé de mettre le cap sur Belœil. À bientôt 27 ans, il s’agissait pour lui de prendre un autre virage.

"J’ai senti en fin de saison passée qu’il fallait que je parte. Je n’entrais plus vraiment dans les plans du staff. Mais je retiens les bons moments passés à Ath. J’ai vécu trois belles saisons et je garde pas mal de contacts là-bas."

Trois semaines environ après avoir eu des premiers échanges avec Belœil, Christopher a donc déposé ses valises au stade Louis Duhant. En guise de première rencontre avec la RUS, il a justement rencontré… le Pays Vert la semaine dernière dans le cadre de la coupe de Belgique.

"Un sentiment particulier, bien entendu, puisque je connais tout le monde à Ath."

Comme au Pays Vert , Christopher sera chargé de dynamiter le flanc et de provoquer le plus possible le danger. Il tentera aussi de soigner ses statistiques, tant au niveau des buts que des assists. "J’espère réaliser une saison complète. Je dois encore trouver les automatismes avec les équipiers. Je les connaissais en tant qu’adversaires mais ce n’est pas la même chose. Je vais aussi devoir jouer un rôle de leader, sur le terrain comme dans le vestiaire. Et prendre encore plus mes responsabilités qu’à Ath."

Christopher a aussi bien intégré le message des dirigeants et du staff quant aux objectifs de Belœil cette saison. "Après deux exercices très difficiles marqués par la lutte pour le maintien alors que les ambitions étaient grandes, le club voit d’abord plus petit. Il faudra réaliser un bon début de championnat pour ne plus revivre les tracas des saisons précédentes. Ensuite alors, nous pourrons peut-être voir plus grand."