Tournai-Ath-Mouscron Décrocher une nouvelle participation au tour final : voilà l’objectif

Avec une deuxième place au classement général et une participation au tour final, le Pays Blanc a fait fort pour sa première saison en P1. Dès lors, revoir les ambitions à la baisse n’aurait pas été du goût des dirigeants et du staff.

Avec une dizaine d’arrivées, Steve Artisien aura à sa disposition un noyau étoffé. Pour le T1 d’Antoing, ce ne sera pas du luxe. "Posséder un gros noyau s’avère toujours intéressant. En fin de saison, j’ai senti plusieurs joueurs très fatigués. Nous avons manqué de fraîcheur. Et quand vous jouez la tête en P1, avec un niveau assez élevé donc, vous devez pouvoir vous appuyer sur un noyau compétitif à la fois qualitativement et quantitativement. C’est donc en ce sens que nous avons élargi le groupe."

Ainsi, le Pays Blanc tablera sur Aurélien Delhuvenne et Jérôme Altruy, qui militaient à Templeuve. Originaire d’Antoing, Kévin Leleu débarque en provenance de Belœil afin de jouer donc pour le club de sa ville. Julien Daxhelet évoluait à la Real tandis que Vincent Williame, Jérémy Nowak et Nicolas Renard portaient les couleurs du FC Brunehaut. Thomas Blaton arrive, quant à lui, de Waregem. "Aucun secteur de jeu n’a vraiment été privilégié au moment du recrutement. Il y aura de la concurrence partout. Et l’objectif avoué est clair : nous voulons accéder au tour final", assure Steve Artisien. "Idéalement, le but serait de faire aussi bien que la saison passée. Nous reprendrons le chemin des entraînements le 17 juillet."

Rappelons aussi, au rayon des bonnes nouvelles, que l’équipe B a décroché le titre et monte donc en P3, ce qui est toujours intéressant puisque le fossé avec l’équipe A se réduit.

Du côté des jeunes, le Pays Blanc se porte bien également. Le club alignera une vingtaine de formations la saison prochaine et poursuit son partenariat avec Courtrai entamé la saison dernière. Le Pays Blanc est désormais labellisé deux étoiles. Une belle récompense pour l’équipe des formateurs.