Tournai-Ath-Mouscron Une quarantaine d’obstacles seront disséminés sur les 16 km ce samedi

Les organisateurs l’annoncent comme la course d’obstacles la plus déjantée de Belgique. Rien que ça ! L’acte 7 de la Trolls Xtrem Run, qui a lieu ce samedi, ne pouvait pas ne pas s’ articuler autour des 7 péchés… capiTrolls. L’ASBL Belgian Xtrem Run, qui sera aux manettes, avance le chiffre de 38 obstacles installés tout au long du parcours mais en réalité, il y en aura même un peu plus. Et les trolls ne manqueront pas de surprendre même les plus téméraires. Petit tour d’horizon avec Dimitri Starodouboff , un des organisateurs.

Doit-on s’attendre à des nouveautés ?

"Le parcours de 16 km est toujours sensiblement modifié mais la philosophie demeure identique. Au total, il y aura environ 20 % de nouveaux obstacles. Nous avons toujours le soutien de nos différents partenaires en termes de matériel pour pouvoir proposer justement ces obstacles aux participants."

Vous dites qu’il s’ag ira soit de nouvelles structures, soit d’un aménagement et d’une extension de certaines d’entre elles.

"Oui, afin par exemple d’éviter un trop long temps d’attente."

Où ça, par exemple ?

"En ce qui concerne un des derniers obstacles situés sur le canal, dans le dernier kilomètre et composé d’un échafaudage et d’une bâche, la pente fera cette année 26 %. Le tout pour offrir plus de sensations aussi. Pour le reste, Big Papa et Big Mama seront toujours de la partie. Ce que nous souhaitons, c’est que les participants aient tous leurs sens en éveil, que ce soit dans les bois ou dans le canal. Palissades, passages dans l’eau et dans la boue sont aussi programmés, de même qu’une succession de containers et de filets. Mais pas question de trop dévoiler non plus afin de laisser la surprise aux concurrents. Ce qui est certain, c’est que le public pourra se régaler au passage des coureurs, notamment sur une zone de plus d’un kilomètre environ le long du canal avec la présence des énormes structures gonflables."

Le succès est toujours au rendez-vous ?

"Oui, comme d’habitude, les 3.500 places se sont écoulées très vite."