Tournai-Ath-Mouscron

L’équipe belge U20 a décroché une superbe quatrième place aux Mondiaux

L’équipe nationale belge U20 d'Ultimate Frisbee vient de rentrer du Canada avec une superbe quatrième place décrochée à l’occasion des Mondiaux. Une performance qui ravit Quentin Walsh, qui coache l’équipe avec son frère Kilian. "Ce mondial des nations réunissait 18 pays. Et obtenir une quatrième place, c’est extraordinaire. Il s’agit du meilleur résultat jamais atteint par une équipe juniore. Nous avons affronté des équipes entourées d’un staff pro et dont les joueurs sont amenés à évoluer par la suite dans une ligue professionnelle. Par exemple, nous n’avons perdu que 15-13 face aux États-Unis en demi-finale."

Le but du jeu, qui se pratique avec un disque donc, est de le réceptionner dans l’en-but adverse. "Il est interdit de courir avec et de le garder en main plus de dix secondes, précise Quentin. Même si c’est très physique, il ne peut y avoir de contacts et on s’auto-arbitre. Quand le disque tombe, les équipes intervertissent leur rôle d’attaque et défense. Ce sport est une bonne alternative aux disciplines dites classiques. " Si la plupart des membres de l’équipe U20 sont issus de la capitale, un joueur est originaire de Tournai. Son nom ? Nicolas Hoquez. "Dans l’équipe, je suis handler, autrement dit constructeur du jeu, à l’arrière. Il n’y a pas de défenseurs ou d’attaquants spécifiques. Tout le monde attaque ou tout le monde défend. Mon rôle demande de la technique et une bonne vision du jeu. Le runners, ceux qui sont à l’avant du jeu, se doivent quant à eux d’avoir une bonne condition physique pour se libérer de leur défenseur afin de créer des opportunités de passe. Je pratique l’Ultimate depuis 2008, soit depuis mes 8 ans. J’ai d’abord été pour la première fois dans l’équipe nationale belge U17 en 2015. Cette année était ma deuxième dans le rooster de l’équipe U20 et également mon premier Championnat du Monde ."

Auparavant, Nicolas s’est essayé au rugby et à l’athlétisme. Il pratique encore la course à pied et le cyclisme sur route. "Toute ma famille habite à Tournai mais moi, je suis sur Bruxelles pour mes études. Je suis affilié au club de vélo de la roue princière d’Allain et mon grand-père a créé avec ses camarades le jogging du Floc auquel je participe chaque année ", conclut Nicolas.