Sport régional

Le CS Verlaine (D3 amateur) s’est dévoilé, son président en tête

Lors de l’exercice 2016/2017, les Taureaux passaient à un fifrelin d’une inattendue accession en D2 amateur. L’an dernier, les vents se sont montrés contraires à l’égard des Verlainois. Qu’adviendra-t-il dès lors de la prochaine campagne, qui débute fin août ?

« L’an dernier, on s’attendait à plus de stabilité, mais le facteur malchance nous a poursuivis », résumait Patrick Danze, le président. « Ceci dit, nous n’avons jamais eu aucune crainte quant à l’issue favorable de la saison. Car on savait disposer des personnes adéquates dans le staff afin de demeurer en nationale. »

Au petit jeu d’une saison ‘avec’, d’une saison ‘sans’, ce championnat 2018/2019 soit être de bon niveau malgré les importants départs de Van Hove, Ouchan, Lo Monte,Guilmi et Gallina. « Clairement, nos espérances sont toutes autres », concède le prési local sans cependant vouloir mettre de la pression sur les troupes de Marc Segatto. « Notre politique est de ne pas retenir un joueur désireux d’évoluer plus haut. Qualitativement, on a perdu des éléments importants. Que l’on a remplacé par un recrutement… qualitatif. Avec une insistance particulière sur certaines valeurs : nous voulions des joueurs à caractère familial et clubmen. Je suis convaincu que psychologiquement et sportivement, on est plus fort que lors du défunt championnat. »

Avec les arrivées de joueurs expérimentés tels Vansteenberghe (absent lors de la présentation de ce vendredi), Debra ou Capone (présents sur la photo regroupant les nouveaux arrivants) et de jeunes de qualité (Guillaume ou Collée), la sauce devra prendre au plus vite. Pour éviter les questions présentes l’an dernier…