Tennis

Matteo Camillo a cinq ans et est haut comme trois pommes. Mais il a du talent. Cette année, alors qu'il est toujours en maternelle, il a même battu des enfants de neuf ans. Cette semaine, il a eu droit à une heure d'entraînement avec Thierry Van Cleemput, le coach de David Goffin.

Alexandre, le papa de Matteo, est passionné de tennis. Cet habitant de Grivegnée a assisté à tous les tournois du Grand Chelem, sauf l'Open d'Australie. Il y a quelques années, grâce à un concours, il a même procédé au tirage au sort du tournoi de Roland Garros, aux côtés de Rafael Nadal.

Cette passion, il l'a transmise à son fils Matteo. Alors qu'il n'avait pas deux ans, celui-ci connaissait par coeur les noms des joueurs. Et il jouait déjà à la balle contre le mur de sa chambre. Alors, à trois ans et demi, son papa l'a inscrit à ATP Liège, l'école de Rocourt qui a formé les Bovy et Gauthier Onclin.

Un an et demi plus tard, alors qu'il devrait toujours jouer en balles mousse et sur un terrain 12 mètres, il joue des matches en balles molles sur un terrain de 18 m. Et il en a même gagné deux contre des enfants de neuf ans, alors qu'il arrive à peine à la hauteur du filet.

Un autre concours, organisé par Hopiness, lui a permis de gagner une heure d'entraînement avec Thierry Van Cleemput. La DH y était.


En arrivant, l'entraîneur de David Goffin remarque directement que Matteo porte le même bandeau et les mêmes serre-poignet que Bjorn Borg. C'est parti pour 60 minutes d'échanges verbaux et tennistiques. Une heure pendant laquelle le jeune homme et le coach affichent un énorme sourire.

"Car le plaisir est essentiel... d'autant plus quand on a du talent", dit Thierry Van Cleemput, qui constate que Matteo attaque la balle dans toutes les positions et s'inquiète de savoir s'il pratique un autre sport, avant de terminer par une photo avec son élève. "On va l'envoyer à David, je vais lui dire que je réfléchis pour savoir si je continue avec lui ou avec toi."