Tennis

Rafael Nadal a subi vendredi sa première défaite sur terre battue depuis près d'un an, en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid face à l'Autrichien Dominic Thiem, 7e mondial, en deux sets (7-5, 6-3). 

Le tenant du titre, qui restait sur une série record de 50 sets empilés sur sa surface fétiche, va perdre la place de N.1 mondial qui va revenir à Roger Federer sans jouer.

Nadal avait repris la 1e place mondiale le 2 avril dernier, aussi sans jouer. Alors qu'il était toujours blessé à la cuisse, le Majorquin avait alors profité de la rapide élimination de Roger Federer au 2e tour à Miami où il était tenant du titre.

Nadal aura l'opportunité de récupérer la 1e place à condition de remporter, la semaine prochaine, le tournoi de Rome où il s'était incliné en quarts de finale l'an dernier... déjà face à Thiem.

Le talentueux autrichien, âgé de 24 ans, est le seul à lui avoir fait mordre la poussière sur terre battue depuis son retour au premier plan l'an passé.

Avant son échec à Madrid, le décuple champion de Roland-Garros restait sur une série de 21 victoires d'affilée sur sa surface fétiche et ce, sans concéder la moindre manche.

En portant son total à 50 set consécutifs jeudi soir, après son succès devant l'Argentin Diego Schwartzman (6-3, 6-4), il avait battu le record de la plus longue série de sets remportés sur une même surface. Celui-ci était détenu par l'Américain John McEnroe (49 en 1984 sur dur).

Mais dans cette réédition de la finale 2017 à Madrid, Nadal n'a pas trouvé la solution pour prolonger son ébouriffante série. Déjà bousculé par Schwartzman, Nadal a cruellement souffert face à Thiem qui s'est vengé de la leçon que lui avait donnée l'Espagnol le mois dernier à Monte-Carlo (6-0, 6-2).

Battu l'an passé en finale par Nadal, Thiem affrontera en demi-finale le Sud-Africain Kevin Anderson (ATP 8), dont la terre battue est la moins bonne surface. Il a une belle opportunité d'aller au bout.