Tennis Le "Kid de Las Vegas" accumule les records

MIAMI L'Américain Andre Agassi, vainqueur ces deux dernières années, a remporté pour la sixième fois le tournoi de tennis de Miami, en battant l'Espagnol Carlos Moya (N.5) 6-3, 6-3, dimanche en finale de ce deuxième tournoi des Masters Series de l'ATP, doté de 3 millions de dollars et disputé à Key Biscayne (Etats-Unis). "Je suis toujours en bonne santé, j'ai encore envie (de gagner) et j'ai pris beaucoup de plaisir ici", a commenté Agassi, tête de série N.2, en soulevant son 16e trophée en Masters Series.

"Je l'ai finalement battue", a ajouté le "Kid de Las Vegas" en faisant allusion à son épouse, l'Allemande Steffi Graf, victorieuse à cinq reprises à Key Biscayne.
Agassi, qui aura 33 ans le 29 avril, a conquis son troisième tournoi de l'année après s'être imposé aux Internationaux d'Australie et à San Jose (Etats-Unis) en début de saison. Il effectuait sa rentrée à Key Biscayne après une blessure à l'épaule droite qui l'avait amené à déclarer forfait pour le premier Master Series de la saison, à Indian Wells (Etats-Unis) début mars.

Impressionnant samedi devant un autre Espagnol, Albert Costa, Agassi, pour sa 8e finale à Key Biscayne, n'a jamais permis à Moya d'entrer dans une partie qu'il a dominée grâce à un premier service très performant (69 pc contre 51 pc à son adversaire), des retours de grande qualité et des fautes directes moins nombreuses (13 contre 20).

Un impressionnant 18-1 L'Américain faisait parler d'entrée l'efficacité de son service pour prendre rapidement l'avantage (4-2). Sans trembler, il s'adjugeait la première manche sur sa mise en jeu.
En début de second set, Moya s'efforcait de serrer le jeu. Mais à 3-3, l'Américain haussait encore son niveau pour réaliser le break sur un jeu blanc (4-3). Sur son service suivant, l'Espagnol obtenait deux balles de break mais gaspillait ses chances sur des fautes directes en retour.

A 5-3, le leader du championnat mondial ATP ne relâchait pas son emprise et s'adjugeait la rencontre sur une dernière faute directe de Moya (une balle dans le filet). Le Majorquin n'est parvenu à prendre que six jeux, comme Costa samedi. Néanmoins, il ne s'est pas montré mécontent de sa semaine pour autant: "Je suis un peu déçu certes, mais je ne peux pas réellement me plaindre", a expliqué Moya après avoir perdu la 27e finale de sa carrière en à peine 71 minutes.

Pour sa part, Agassi, qui mène désormais par 2 succès à 1 face à Moya, présente un bilan très enviable de 18 matchs gagnés pour un seul perdu (au premier tour de Scottsdale) depuis le début de l'année. Key Biscayne devient aussi son tournoi favori après ses six succès (1990, 95, 96, 2001, 2002, 2003), devant San Jose et Washington (5 fois).

Enfin, l'Américain a glané son 12e titre depuis son 30e anniversaire. Quatre joueurs seulement ont fait mieux après leur 30 ans: Rod Laver (44), Ken Rosewall (29), Arthur Ashe (20) et Jimmy Connors (15).