Tennis

Découvrez tous les résultats de l'Open d'Australie.

Chez les hommes

Goffin écarté par Benneteau au deuxième tour

David Goffin, 7e joueur mondial, a connu une grosse déception au 2e tour de l'Open d'Australie de tennis, jeudi à Melbourne. Le Sportif belge de l'année 2017 a été éliminé dans cette première épreuve du Grand Chelem par le vétéran français Julien Benneteau (36 ans). Sous la canicule (38°C), le 59e joueur mondial s'est imposé en quatre sets et 2h55 de jeu: 1-6, 7-6 (7/5), 6-1 et 7-6 (7/4). Goffin a superbement entamé la rencontre. Il a accroché la première manche 1-6 en 17 minutes.

Perdant sa mise en jeu à l'entame du 2e set, le Liégeois recolla à 2-2 mais cédait à nouveau sa mise en jeu à 5-5 (après avoir sauvé 3 balles de break). Benneteau servit ensuite pour le set. Goffin lui prit son service pour avoir le droit au jeu décisif où il se retrouva mené 3/0. Le N.1 belge renversa la tendance et semblait parti pour mener deux manches à rien (4/5). C'est toutefois Benneteau qui aligna les trois derniers points (7/5).

Le Boulonnais prit alors l'ascendant dans le match filant à 3-0 puis 5-1 avant de prendre l'avance au marquoir deux manches à une (6-1).

Dans la 4e manche, Goffin réussit le premier break (0-2) mais n'en profita pas. Il céda immédiatement son service (2-2) et de nouveau à 3-3. Benneteau, qui alignait les coups gagnants (près de 50), filait vers un succès aussi inattendu que facile. A 3-5, il ne put mettre à profit ses deux premières balles de match. Goffin s'accrocha (4-5) avant de prendre le service de son adversaire sur un jeu blanc (5-5). Le match d'Elise Mertens mercredi (menée 0-5, elle a remporté son 1er set 7-5) était dans tous les esprits.

Benneteau, qui n'avait battu qu'un seul top 10 dans sa carrière et jamais en Grand Chelem, semblait fléchir. A 5-6, Goffin s'offrit même une balle de deux sets partout mais ne la concrétisa pas.

Un nouveau tie break devait départager les deux hommes. David Goffin était bien parti 2/4. Comme dans le premier jeu décisif, celui du 2e set, c'est le Français qui se montra le plus fort au moment de conclure, alignant 5 points et concluant sur sa première balle de match.

Julien Benneteau confirmait ainsi son succès au dernier Masters 1000 de Paris-Bercy et au Challenger de Mons en 2011. Goffin avait gagné au 1er tour de l'US Open en 2017.

La Français sera opposé en seizièmes de finale (3e tour) à l'Italien Fabio Fognini (ATP 25/N.25).

Quart de finaliste l'an dernier en Australie (battu par Grigor Dimitrov), David Goffin, 27 ans, va reculer dans le prochain classement mondial qui sera publié le 29 janvier.

Roger Federer passe à la fraîche au 3e tour

Roger Federer s'est qualifié pour le troisième tour en battant l'Allemand Jan-Lennard Struff en trois sets 6-4, 6-4, 7-6 (7/4) en "night session", par une température plus modérée que les 40 degrés de l'après-midi.

Le Suisse, N.2 mondial, n'a guère eu de mal à se débarrasser du 55e mondial dans la Rod Laver Arena, où le thermomètre dépassait quand même encore les 30 degrés, mais il a connu une petite alerte lorsque Struff a mené 3 à 1 (balle de 4-1) dans le troisième set, conclu au jeu décisif.

Au prochain tour, le tenant du titre affrontera le Français Richard Gasquet, contre lequel il n'a perdu que deux fois en 18 rencontres, et jamais sur dur.

Trop juste, Stan Wawrinka perd dès le 2e tour

Trop juste pour son retour à la compétition, le Suisse Stan Wawrinka, 8e mondial, a été éliminé au 2e tour de l'Open d'Australie par l'Américain Tennys Sandgren (97e) en trois sets 6-2, 6-1, 6-4, jeudi à Melbourne.

Le vainqueur de l'édition 2014 revenait après six mois d'arrêt en raison d'une blessure à un genou et n'avait pas de grandes ambitions dans le tournoi.

"C'était dur et ce n'est jamais facile de se sentir comme ça sur le court, mais il faut rester positif. Les douze derniers jours ont été meilleurs que tout ce dont j'aurais pu rêver", a dit le N.8 mondial, âgé de 32 ans.

"Je suis arrivé ici en pensant que je ne pourrais même pas finir le premier match. J'ai fait un grand pas", a-t-il estimé.

"Mais évidemment, en tant que sportif, on n'entre pas sur le court pour perdre en trois sets au deuxième tour, donc c'est dur", a admis le Suisse.

Wawrinka n'a jamais pu rivaliser avec Sandgren, qui n'en était pourtant qu'à son troisième match dans un tournoi majeur à 27 ans (2 défaites, 1 victoire). Le Suisse a commis pas moins de 35 fautes directes en un peu moins d'une heure et demie de jeu.

Djokovic élimine Monfils dans la chaleur

Le Serbe Novak Djokovic a éliminé le Français Gaël Monfils au deuxième tour de l'Open d'Australie en quatre sets 4-6, 6-3, 6-1, 6-3, jeudi à Melbourne.

La rencontre a été disputée par une chaleur écrasante approchant les 40 degrés. Monfils, 39e mondial, a eu un gros passage à vide au début du deuxième set à cause de la température extrême.

C'était sa 15e défaite contre Djokovic en autant de matchs.

Djokovic, ex-N.1 mondial aujourd'hui 14e, qui fait son retour après six mois d'arrêt à cause d'une blessure au coude, affrontera au prochain tour l'Espagnol Albert Ramos.

Adrian Mannarino pour la première fois au troisième tour

Adrian Mannarino, 27e mondial, s'est qualifié jeudi pour la première fois de sa carrière pour le troisième tour de l'Open d'Australie en battant le Tchèque Jiri Vesely en quatre sets 6-3, 7-6 (7/4), 5-7, 6-3.

Le Val-d'Oisien, qui vit la meilleure période de sa carrière à 29 ans, a su s'adapter aux conditions de chaleur extrêmes qui régnaient sur Melbourne.

"Je n'appréhendais pas vraiment. L'été dernier j'ai joué aux États-Unis et au Mexique où il faisait très, très chaud. Ca me plaisait pas mal. Ca m'avantage un peu plus que mon adversaire", a-t-il dit, tout en reconnaissant la difficulté de la tâche.

"Au bout d'un set et demi, j'avais l'impression de perdre en lucidité. Tactiquement, je ne savais plus si j'étais dans le vrai ou pas. Tu réfléchis très mal, tu as du mal à respirer et il y a le coeur qui monte. Dès que tu veux reprendre ton souffle, l'air est tellement chaud que c'est difficile", a-t-il ajouté.

"Tu regardes la tête de l'adversaire, si tu vois qu'il tire la langue ça fait du bien. Si tu vois qu'il bouge dans tous les sens, tu te dis que ça risque d'être compliqué. C'est une grosse bagarre mentale", a-t-il expliqué.

Mannarino n'est pas persuadé que faire jouer les matches dans de telles conditions soient la meilleure chose. "Je trouve ça un tout petit peu dangereux. Même pour les gens qui regardent le match ce n'est pas agréable d'avoir le cagnard en pleine tête pendant des heures", a-t-il dit.

Au prochain tour, il affrontera l'Autrichien Dominic Thiem, 5e mondial. "J'ai déjà le sentiment d'avoir fait le job. Après, tout est possible même si tu joues contre un mec très fort", a-t-il estimé.

Thiem remonte deux sets de retard

L'Autrichien Dominic Thiem a remonté un retard de deux sets avant de se qualifier pour le troisième tour de l'Open d'Australie aux dépens de l'Américain Denis Kudla, 190e mondial, 6-7 (6/8), 3-6, 6-3, 6-2, 6-3, jeudi à Melbourne.

"C'est seulement la deuxième fois que je remonte de deux sets à zéro. C'était dur, surtout dans cette chaleur", a déclaré Thiem, alors que la température dépassait 37 degrés.

Au prochain tour, il affrontera le Tchèque Jiri Vesely ou le Français Adrian Mannarino.


Chez les femmes

Garbine Muguruza (WTA 3) et Johanna Konta (WTA 10) éliminées au 2e tour

L'Espagnole Garbine Muguruza, 3e mondiale, a été éliminée au 2e tour de l'Open d'Australie de tennis par la Taïwanaise Hsieh Su-Wei (88e) en deux sets 7-6 (7/1), 6-4, jeudi à Melbourne. Une autre tête de série Johanna Konta (WTA 10) a aussi vu son parcours prendre fin. La championne de Wimbledon 2017 et de Roland-Garros 2016 a eu un début de saison perturbé par une blessure à la jambe qui l'a contrainte à abandonner lors de ses deux premiers tournois.

Même si elle n'était certainement pas au sommet de sa forme physique, Muguruza a affirmé qu'elle n'avait "pas eu mal". "J'ai beaucoup couru et ça veut dire que je suis en train de récupérer", a-t-elle dit. Si elle a demandé un temps mort médical à 2-5 au premier set, c'était pour prévenir l'apparition d'ampoules au pied.

Cette interruption a d'ailleurs marqué le début d'une remontée à 5-5, dont elle n'a pas su tirer le bénéfice dans le tie-break.

L'Espagnole est tombée dans le piège de Hsieh, qui a pratiqué un jeu de défense pour la pousser à la faute avec beaucoup de réussites (43 erreurs directes de Muguruza).

La Taïwanaise, joueuse de double, âgée de 32 ans, qui a été classée N.1 mondiale de cette spécialité en 2014 pendant cinq semaines, affrontera au prochain tour la Polonaise Agnieszka Radwanska (WTA 35).

La Britannique Johanna Konta, 10e mondiale, née à Sydney et demi-finaliste à Melbourne en 2016, été surprise par la "lucky loser", l'Américaine Bernarda Pera (WTA 123), en deux sets 6-4, 7-5. Pera, 23 ans, avait perdu en qualifications avant d'être repêchée à la suite d'un forfait.

Simona Halep qualifiée pour le troisième tour

La Roumaine Simon Halep s'est qualifiée pour le troisième tour de l'Open d'Australie en battant la Canadienne Eugénie Bouchard en deux sets 6-2, 6-2, jeudi à Melbourne.

La N.1 mondiale affrontera l'Américaine Lauren Davis (76e).

Garcia passe dans la douleur

Caroline Garcia a connu une première alerte dès le deuxième tour de l'Open d'Australie, jeudi à Melbourne, où la jeune Tchèque Marketa Vondrousova est passée à deux points de la battre.

La Lyonnaise, 8e mondiale, a dû servir deux fois le dos au mur dans la troisième manche et garder son calme lors de deux égalités 40/40 à 5-6 pour la Tchèque, avant de conclure 6-7 (3/7), 6-2, 8-6.

"Je suis contente de la victoire et c'est à peu près tout. Le niveau de jeu n'est pas trop là pour l'instant", a reconnu la N.1 française, qui avait été un peu laborieuse aussi au premier tour face à l'Allemande Karina Witthoeft.

"J'avais le match en main au premier set (elle menait 4 à 1, ndlr) et je l'ai laissé partir. Dans le troisième, j'ai à nouveau l'avantage (2-0), mais je laisse filer beaucoup trop rapidement. Il y a de bons passages, mais ce n'est pas régulier, c'est ça qu'il faut essayer d'améliorer au prochain tour", a dit Garcia, qui affrontera la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich, 56e mondiale.

Après la fraîcheur des deux premiers jours, la température est brutalement montée à plus de 37 degrés à Melbourne, rendant pénibles les conditions de jeu, mais la Française "n'a pas trop souffert".

"Je m'attendais à pire. Les gros courts sont un peu protégés par rapport aux petits. Il y a un petit peu d'ombre et il fait un peu moins chaud", a dit Garcia, qui a joué dans la Hisense Arena, la troisième enceinte principale de Melbourne Park.

"J'ai essayé de bien récupérer aux changements de côté, de bien m'hydrater et d'utiliser la glace pour réduire au maximum la température du corps. Dans les derniers jeux j'avais un peu les pieds qui chauffaient mais à part ça ça allait", a-t-elle dit.


Sharapova prend sa revanche sur Sevastova

La Russe Maria Sharapova s'est qualifiée pour le troisième tour de l'Open d'Australie en prenant sa revanche sur la Lettone Anastasja Sevastova en deux sets 6-1, 7-6 (7/4), jeudi à Melbourne.

Sharapova avait perdu contre cette joueuse, 15e mondiale, en septembre en huitième de finale de l'US Open, dans ce qui était son premier tournoi du Grand Chelem après sa suspension pour dopage.

La Russe, âgée de 30 ans, rencontrera au prochain tour soit l'Allemande Angelique Kerber dans un duel entre ex-N.1 mondiales, soit la Croate Donna Vekic.

Sharapova avait perdu contre cette joueuse, 15e mondiale, en septembre en huitième de finale de l'US Open, dans ce qui était son premier tournoi du Grand Chelem après sa suspension pour dopage.

La Russe, âgée de 30 ans, rencontrera au prochain tour l'Allemande Angelique Kerber dans un duel entre ex-N.1 mondiales.

Le double

Flipkens et Schiavone sorties en double à Melbourne

Kirsten Flipkens, sortie mercredi du tableau de simple à l'Open d'Australie au stade du deuxième tour, a également été éliminée en double, jeudi. En match d'ouverture sur le court numéro 22 de Melbourne Park, la Campinoise et l'Italienne Francesca Schiavone, lauréate de Roland Garros en 2010, ont été sèchement battues par la paire sixième tête de série de l'Open d'Australie, composée de la Canadienne Gabriela Dabrowski et de la Chinoise Xu Yifan. En 1 heure et 2 minutes, la partie était pliée: 6-3 6-2 pour le duo sino-canadien.

Flipkens, classée 47e à la WTA en double, et Schiavone, 37 ans et 168e en double, sortent donc dès le premier tour. En simple, elles avaient auparavant respectivement été éliminées au deuxième tour et dès le premier tour. Mercredi, "Flipper" avait en effet subi la loi, en trois sets, de la Slovaque Magdalena Rybarikova, 21e mondiale.

Flipkens, 32 ans, est détentrice de deux titres WTA en double, décrochés l'an dernier à Bois-le-Duc, sur gazon, avec la Slovaque Dominika Cibulkova, et en 2016 à Séoul, sur dur, avec la Suédoise Johanna Larsson. Elle avait déjà été associée l'an dernier à la trentenaire italienne Schiavone pour Roland Garros, une association qui avait bien fonctionné puisque le duo avait atteint les quarts à Paris, avant de s'incliner face aux premières têtes de série et futures gagnantes du tournoi, Bethanie Mattek-Sands et Lucie Safarova.

Cette saison, sa préparation pour l'Australian Open n'a pas été optimale, la joueuse de Geel ayant souffert d'une inflammation à l'épaule qui ne lui a pas permis de suivre un programme d'entrainement complet à Melbourne.