Tennis

Dominique Monami a tranché: c’est Alison Van Uytvanck qui a été choisie comme deuxième joueuse de simple pour le match de barrage de Fed Cup que la Belgique disputera ces samedi et dimanche à Moscou, face à la Russie.

Enjeu: l’accès au groupe mondial I. Un choix logique dans la mesure où, même si elle est redescendue à la 132e place mondiale en raison d’une série de blessures et de deux opérations, la Brabançonne a beaucoup plus d’expérience que Maryna Zanevska. Probablement plus de potentiel, aussi, puisque, il y a un an et demi, elle culminait encore à la 41e place mondiale. Soit bien mieux encore qu’Elise Mertens, qui emmène aujourd’hui notre très jeune délégation et qu’elle a d’ailleurs battu récemment à Key Biscane. 

Ali reste sur une année difficile et, contrairement à Zanevska, la terre battue n’est pas sa surface favorite. Mais le travail qu’elle effectue depuis plusieurs mois sous la direction d’Alain Devos finira par porter ses fruits et l’occasion lui est donnée de jouer sans pression dans un match où elle a tout à gagner face à Elena Vesnina, 15e joueurse mondiale. A 31 ans, Vesnina n’a sans doute jamais aussi bien joué au tennis que maintenant. Elle vient de remporter le tournoi d’Indian Wells mais elle non plus n’est pas une spécialiste de la terre battue. La deuxième rencontre de simple opposera Elise Mertens (WTA 66) à Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 16) que Simon Goffin, le frère de David, a ramenée dans le top 20 mondial à 26 ans après sa victoire à Monterrey cette année. Mertens n’est jamais aussi forte que lorsqu’elle n’a rien à perdre. Héroïne du match en Roumanie, la Limbourgeoise a connu un petit passage à vide en mars mais elle a démontré à Biel (quarts de finale) qu’on pouvait compter sur elle. Même si elle non plus n’a jamais gagné un tournoi sur terre battue. 

A noter que l’équipe belge sera soutenue par... sept supporters et supportrices courageux. Ils sont arrivés à Moscou ce vendredi en début d’après-midi et on espère qu’ils se feront entendre dans cette salle construite en... 1956 (elle a été utilisée pour le volley lors des J.O. 1980) et pouvant contenir 8700 spectateurs. Les autres suivront les rencontres sur Sporza ce samedi à partir de 13h30.