Tennis

Le Français Lucas Pouille (17e) a dominé l'Écossais Andy Murray, ancien N.1 mondial retombé au 375e rang, 6-1, 1-6, 6-4 en 1h55, lundi au 1er tour du Masters 1000 de Cincinnati.

Le Nordiste de 24 ans s'est montré solide face à l'Ecossais, qui faisait son retour après un 8e de finale joué et gagné à Washington, à 3 heures du matin. Et suivi d'un forfait pour la fin du tournoi, puis celui de Toronto, pour cause de fatigue.

"Ça fait du bien, même si ce n'est pas l'Andy Murray qui a été n°1 mondial, comme quand il gagnait tout en fin d'année 2016 quand je l'ai joué, mais il reste très dur à battre", a réagi Pouille.

L'Écossais a été handicapé ces derniers mois par une blessure récurrente à la hanche. "A Washington, il a battu (Kyle) Edmund, il a battu (Marius) Copil, donc il est très dur à battre et c'était important de gagner ce match".

"Physiquement ça va", a rassuré le numéro un tricolore. C'est la première fois en cinq confrontations que Pouille, qui restait sur une élimination dès son entrée en lice à Toronto, bat Murray.

"Au niveau de mon jeu, il faut retrouver de la confiance, surtout sur le terrain, en gagnant des matches comme aujourd'hui, et accepter que ça ne soit pas un très bon niveau au quotidien. Essayer de se battre du début à la fin, et essayer de gagner même en jouant moyennement."

Au prochain tour, Pouille affrontera l'Argentin Leonardo Mayer (50e), tombeur de Michael Mmoh (133e).