Tennis

Rafael Nadal a abdiqué le trône mondial en faveur de Roger Federer: éliminé dès les quarts de finale au Masters 1000 de Madrid où il était tenant du titre, l'Espagnol a permis au Suisse de redevenir lundi N.1 mondial alors qu'il n'a plus joué depuis mars.

L'ex-N.1 Novak Djokovic chute de six places après son élimination dès le 2e tour à Madrid et pointe au 18e rang mondial. Il n'avait plus été aussi mal classé depuis le 8 octobre 2006 ! Federer était le dauphin de Nadal depuis le 2 avril, à la suite de son élimination dès son entrée en lice au Masters 1000 de Miami, que l'Espagnol n'avait pas joué.

Vainqueur sur la terre battue madrilène, Alexander Zverev reste 3e mondial.

Le finaliste Dominic Thiem est mal payé de son phénoménal parcours espagnol: l'Autrichien, qui a réussi l'exploit de sortir Nadal, perd une place au classement ATP (8e) au profit de Kevin Anderson (7e, +1)... qu'il a écarté en demi-finales.

A 31 ans, le Sud-Africain atteint ainsi son meilleur classement.

Le bond en avant de la semaine est à mettre au crédit de Denis Shapovalov qui a atteint les demies à Madrid et s'est ainsi hissé au 29e rang ATP (+14), son meilleur classement à 19 ans.

Chez les Français, Lucas Pouille progresse de deux places au 16e rang malgré sa défaite au premier tour à Madrid, et reste N.1 Tricolore devant Adrian Mannarino (27e mondial) et Richard Gasquet (30e, -1).