Tennis

Roger Federer est redevenu numéro 1 mondial lundi, au lendemain de sa victoire au tournoi sur gazon de Stuttgart, son 98e titre ATP. 

Le Suisse déloge de la 1e place l'Espagnol Rafael Nadal, qui n'a plus joué depuis son 11e titre à Roland-Garros. Depuis le début de la saison, les deux ogres du circuit, qui se sont partagé les six derniers tournois du Grand Chelem, ne cessent de se déloger l'un l'autre du fauteuil de N.1.

Ce chassé-croisé pourrait se poursuivre dans les semaines et les mois à venir. Avec l'ouverture de la saison sur gazon, c'est désormais le Bâlois qui a le plus à perdre, avec les points de ses titres à Halle et, surtout, à Wimbledon (2-15 juillet) à défendre. "Rafa", lui, qui a donné samedi le départ des 24 Heures du Mans, a renoncé au Queen's, comme en 2017, mais s'était arrêté en huitièmes de finale de Wimbledon il y a un an (battu par Muller en cinq sets).

Federer ajoute à 36 ans et 10 mois une 310e semaine record à son règne inégalé, plus de quatorze ans après sa première apparition sur le trône du tennis mondial (2 février 2004).

L'Allemand Alexander Zvereve pointe au 3e rang devant l'Argentin Juan Martin Del Potro. Le Bulgare Grigor Dimitrov prend la 5e place du Croate Marin Cilic, qui recule au 6e rang.

David Goffin a conservé sa 9e position. Le Liégeois a disputé le tournoi-exhibition de Deauville-Trouville la semaine dernière. Il jouera au Queen's cette semaine.