Tennis

"Je suis disponible à 100% pour la rencontre de ce weekend", a rassuré d'emblée David Goffin. "Je suis content de mon jeu et le physique suit."

En délicatesse avec son genou gauche depuis l'US Open, le Liégeois de 26 ans disputera, vendredi au Palais 12 de Bruxelles, la première rencontre de la demi-finale de la Coupe Davis contre l'Australien John Millman (ATP 185).

"Ma blessure a très bien évolué grâce au travail du staff médical. J'espère que demain, tout sera parfait", a ajouté le 12e joueur mondial. "Je n'ai pratiquement plus aucune douleur." Toute la semaine, Goffin a bénéficié d'un encadrement spécial. En effet, un kinésithérapeute, un ostéopathe et un médecin étaient à sa disposition. "J'ai passé de nombreuses heures à être soigné afin d'être dans la meilleure forme possible pour cette rencontre."

Le Belge a ensuite abordé son futur adversaire, John Millman, 28 ans. "Je l'ai vu jouer plusieurs fois mais je ne l'ai jamais affronté. Il est très physique et solide des deux côtés. Il aime bien jouer en cadence, je vais devoir essayer de le sortir de son schéma de jeu afin de le dérégler. Mais le plus important sera de me concentrer sur mes qualités."

Le capitaine belge Johan Van Herck a été quelque peu surpris de voir Millman titulaire pour le match de vendredi. Ce dernier a été préféré à Thanasi Kokkinakis (ATP 213) dans la sélection de Lleyton Hewitt, le capitaine australien. "Je ne m'y attendais pas. Mais c'est un joueur assez solide, doté d'une mentalité exemplaire."

Goffin, tout comme l'ensemble du staff belge, s'est montré satisfait de la qualité du terrain. "Il est plutôt lent mais de très bonne facture. Nous sommes très contents. Pour les Australiens, cela devrait être plus compliqué car ils ont plus l'habitude de jouer sur des surfaces rapides. On devra donc tenter de jouer dans des filières plus longues."


Steve Darcis montera sur le terrain "comme un guerrier"

"Nick Kyrgios est imprévisible", a lancé d'entrée Steve Darcis. Le Belge, 77e joueur mondial, défiera l'enfant terrible du tennis australien, 20e joueur mondial, vendredi lors du deuxième match de la demi-finale de la Coupe Davis, au Palais 12 de Bruxelles. "En Coupe Davis, Kyrgios est très bien encadré par son capitaine Lleyton Hewitt. De plus, il est très motivé", a ajouté le Liégeois de 33 ans, décidé à jouer pleinement sa chance. "Je vais devoir être solide. Je monterai sur le terrain comme un guerrier, en y croyant", a-t-il ajouté. "Je suis bien physiquement et tennistiquement. J'espère pouvoir l'ennuyer." A noter que ce sera le premier affrontement entre les deux joueurs.

Interrogé sur le choix de la surface, supposée favorable à la Belgique, le 'Shark' s'est montré prudent. "Il a déjà battu Roger Federer sur terre battue. Cela prouve qu'il sait aussi évoluer sur cette surface."

Johan Van Herck a également abordé Nick Kyrgios. "C'est un énorme talent mais nous allons nous concentrer sur notre jeu et sur celui de Steve Darcis."


Pour Lleyton Hewitt, capitaine australien, la Belgique part favorite

"La Belgique bénéficie de deux avantages. Celui d'évoluer à domicile et d'avoir pu choisir la surface. Elle part donc favorite", a déclaré le capitaine australien Lleyton Hewitt après le tirage au sort des rencontres de la demi-finale de la Coupe Davis, jeudi à l'Hôtel de ville de Bruxelles.

En effet, le staff belge a opté pour une terre battue plutôt lente alors que les Australiens sont davantage habitués à évoluer sur surface rapide. De plus, les troupes de Johan Van Herck bénéficieront du soutien du Palais 12, presque entièrement acquis à la cause belge.

Lleyton Hewitt, qui a préféré désigner John Millman (ATP 185) que Thanasi Kokkinakis (ATP 213) en deuxième joueur, a expliqué son choix. "John Millman est très bien pour l'instant alors que Kokkinakis a vécu une saison 2017 compliquée." En effet, déjà opéré en 2016 à l'épaule, il a été absent quelques semaines en 2017 suite à une nouvelle blessure. A noter que Millman a atteint le 3e tour du dernier US Open, éliminant même son compatriote Nick Kyrgios au premier tour.

Pour Hewitt et ses troupes, c'est toujours une grande fierté de porter les couleurs australiennes. "Nous avons une longue et riche tradition de tennis dans notre pays", a raconté celui qui a remporté l'épreuve à deux reprises (1999 et 2003). "Jouer pour son pays est toujours un sentiment assez spécial, il n'y a pas de plus grand honneur."


Goffin et Darcis disputeront les simples de vendredi respectivement face à Millman et Kyrgios

L'affiche entre David Goffin (ATP 12) et John Millman (ATP 185) sera la première rencontre de la demi-finale de la Coupe Davis, vendredi dès 14h00, sur la terre battue du Palais 12 à Bruxelles. C'est ce qu'a décidé le tirage au sort, réalisé jeudi à l'Hôtel de ville de Bruxelles.

La deuxième rencontre verra Steve Darcis (ATP 77) défier Nick Kyrgios (ATP 20). En délicatesse avec son genou gauche depuis l'US Open, David Goffin a été soigné toute la semaine pour être fin prêt ce week-end. Il est donc en mesure de défendre ses chances face à John Millman, 185e joueur mondial. A noter que les deux joueurs ne se sont jamais affrontés. Millman, 28 ans, a été préféré à Thanasi Kokkinakis (ATP 213) dans la sélection de Lleyton Hewitt, le capitaine australien.

La deuxième rencontre opposera Steve Darcis à Nick Kyrgios. Ce sera également leur premier affrontement. Kyrgios, 22 ans, finaliste du prestigieux Masters 1000 de Cincinnati fin août, a dû plier bagages après le premier tour de l'US Open, battu en quatre sets par John Millman lui-même, dans un match où il s'était blessé à l'épaule droite.

Samedi, le double devrait voir Arthur De Greef et Ruben Bemelmans affronter Jordan Thompson et John Peers, deuxième joueur mondial de la spécialité.

Après les deux simples de vendredi et le double de samedi, deux nouveaux simples pourraient se dérouler dimanche. La Belgique, qui avait le choix de la surface, a opté pour la terre battue. David Goffin rencontrera, sous réserve, Nick Kyrgios en quatrième match alors que Steve Darcis jouera contre John Millman.

L'autre demi-finale verra la France défier la Serbie à Lille, également sur terre battue. Les simples de vendredi mettront aux prises Pouille et Lajovic, puis Tsonga et Djere.