Tennis

David Goffin offre la victoire à la Belgique face à la Hongrie et Fucsovics ce dimanche (7-5/6/4/3-6/6-2).

Résumé du premier set

David Goffin était le premier à servir. Premier point, premier service gagnant. Deuxième point, première montée au filet. Troisième point, deuxième service gagnant. Il bouclait sur un jeu blanc et un troisième service gagnant. Fucsovics l'imitait avec un service très efficace, mais quand l'échange s'installait, David Goffin prenait l'ascendant facilement. Sur sa mise en jeu, il ne laissait rien. Sur l'engagement du Hongrois, il mettait un peu de temps à trouver la solution sur le premier service (2-2). Le début de match n'offrait aucune balle de break ni pour l'un ni pour l'autre. A 2-2, 40-15, un rallye de 31 shots était magnifiquement construit par David qui manquait une volée facile. LA première balle de break était en faveur du Liégeois à 3-2 0-40. Il eut besoin d'une deuxième et d'un coup boisé pour s'échapper dans le premier set (4-2). Dans la foulée, il commettait ses premières erreurs pour laisser Fucsovics revenir à 4-3 sur un jeu blanc. Le Hongrois confirmait en recollant à 4-4 en ayant souffert un peu. David accélérait la cadence en débordant le huitième de finaliste pour reprendre le droit chemin (5-4) grâce à des points construits patiemment. La tension était apparue dans les échanges. A 30-30, Goffin envoyait une balle trop longue et une dans le filet (5-5). Sans stress, il reprenait l'avance sur un coup droit dans le filet du Hongrois (6-5). David s'échappait à 0-30 avant d'écraser un retour dans le filet (15-30). Il promenait Fucsovics pour mener 15-40. Sa première balle de set était gâchée par une attaque trop longue (30-40). Un gros retour suivi d'un contre pied transformait la seconde (7-5). Il serrait le poing.

Résumé du deuxième set

Le deuxième set démarrait doucement pour David qui prenait son service en ayant dû passer par deux avantages avant de boucler sur un ace extérieur ligne. Le Liégeois empochait le 2-1 avant de se procurer une balle de break (30-40) à la suite d'un long échange à nouveau patiemment construit. Il se faisait mal au pied sur une longue course mais ne demandait pas d'interruption. Fucsovics en profitait pour revenir à 2-2. A 3-3, on sentait le jeu de David moins en place. A 15-30, il profitait de deux erreurs de Fucsovics (retour dans le filet et balle trop longue) avant de décroiser une attaque imparable (4-3). A 4-4, Goffin poursuivait sa marche en avant, aidé par l'efficacité de sa première. A 5-4 15-15, David serrait les dents pour imposer un échange (15-30). Il glissait sur un contre pied (30-30). Il grimaçait, mais se relevait. Il cherchait moins à dicter l'échange. David se contentait de faire jouer le Hongrois. Il obtenait une première balle de set. A la suite d'un long échange, il forçait une faute (filet) de Fucsovics (6-4).

Résumé du troisième set

Contrairement aux deux premiers, David Goffin ne parvenait pas à prendre son service d'entrée. A 15-40, le Liégeois écrasait sa balle sur la filet. Il réagissait immédiatement en inversant les rôles. A 15-40, David faisait jouer Marton sans prendre de risques. L'effort était payant (1-1). Deux jeux, deux breaks. Ce set commençait follement. Sur son service, David était mené 15-40. Un bon service, une bonne attaque et un bon smash le ramenait à 30-40. Insuffisant. Une longue balle offrait un nouveau break au Hongrois. Trois jeux, trois breaks. Cette fois, Fucsovics confirmait son ascendant. A 30-0, il claquait… une double faute (30-15). Le Hongrois s'échappait à 1-3. David se réveillait en appuyant sur l'accélérateur (2-3). Fucsovics restait solide sur son service (2-4). David maintenait la pression (3-4). Fucsovics était intouchable sur sa mise en jeu. Entre service et coups gagnants, Goffin n'a pas pris un point. (3-5). Le Belge passait un sale moment sur le court. Il subissait deplus en plus la montée en confiance du Hongrois. Sur une attaque en revers, il dévissait complètement sa frappe et offrait une première balle de set à Marton qui n'en demandait pas tant. Le retour du Hongrois obligeait Goffin à l'envoyer dans le filet. Ce 3-6 était inquiétant vu l'attitude du Liégeois qui semblait résigné.

Résumé du quatrième set

Goffin reprenait le 4e set avec de meilleures intentions. Sur le service du Hongrois, il osait un jeu plus offensif, mais le Hongrois tenait le coup avec un ace à 40-15 (0-1). On attendait de voir sa réaction sur son service. Il a répondu en patron avec une première balle de service. Il prenait son jeu blanc (1-1). Il n'en fallait pas plus pour le relancer. Dans la foulée, il menait 0-40 et jeu blanc. Il venait de mettre 8 points de suite. Sa série s'arrêtait à 9 points. Alors qu'on le croyait lancé, il concédait une balle de break qu'il sauvait d'un ace sur le T. Il enchaînait avec deux services millimétrés (3-1). Break confirmé. Sur le service de Fucsovics, Goffin lâchait une amortie pour provoquer sa balle de break suivante. Une faute grossière du Hongrois offrait le 4-1 sur un plateau. Son attaque de coup droit s'arrêtait dans le filet alors que le court était ouvert. Très relâché, Goffin lâchait mieux ses coups (40-0) et prenait un jeu blanc (5-1). A 30-40, il obtenait sa première balle de match à la suite d'une faute (filet) du Hongrois. Goffin l'envoyait dans le couloir. Il en forçait une autre. Cette fois, c'est Fucsovics qui la sauvait remarquablement. Le Hongrois faisait de la résistance (5-2). A 30-0, David claquait un revers puis un coup droit dans le couloir (30-15 et 30-30). Le Hongrois forçait une balle de break qu'il sauvait avec un premier service impeccable. Sa 3e balle de match était la bonne. Fucsovics l'envoyait dans le filet.


David Goffin fier d'avoir apporté deux points à la Belgique au terme d'un match "physique"

Les Belges se retrouvent ainsi encore en quarts de finale de la Coupe Davis de tennis dans un duel qui a permis à David Goffin, chez lui au Country Hall de Liège, d'assurer deux points à son pays.

"Ce n'est jamais facile de gagner un match en trois sets, il y a toujours un moment où l'on est un peu moins bien", a expliqué David Goffin sur le court. "J'ai eu petit coup de mou au début du 3e set, je suis tombé quelques fois, il m'a breaké deux fois d'affilée, mais je me suis bien reconcentré au début du 4e set. J'ai mieux retourné, j'étais plus agressif et même si jusqu'au dernier jeu ce ne fut pas facile, j'ai bien géré ce 4e set. Je suis content. C'était dur, mais il (Fucsovics) a une très bonne condition physique. Il a été très solide, il sert bien et il est très précis. Ce fut un match assez physique, c'est vrai, mais je suis fier d'avoir pu donner deux points à la Belgique. Cela fait super plaisir de jouer à Liège, dans une super atmosphère et une fois encore on est en quarts de finale en Coupe Davis."

La Belgique jouera aux Etats-Unis du 6 au 8 avril pour une place en demi-finale. "Cela va être compliqué", a prédit David Goffin. "On n'a pas l'habitude d'aller aussi loin. Ces dernières années, nous avons joué souvent à domicile, ou en tous les cas toujours pas très loin (en France et en Allemagne, ndlr). C'est un long déplacement, j'espère qu'il y aura des supporters belges avec nous, même si je sais que c'est loin. Ce sera un beau quart de finale en tous les cas et on va tout donner."


Cagnina battu par Piros, la Belgique gagne finalement 3-2 contre la Hongrie

La Belgique s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe Davis en battant la Hongrie 3 victoires à 2, dimanche, à Liège. Le dernier match, sans enjeu après la victoire de David Goffin en début d'après-midi, a été remporté par Zsombor Piros (ATP 521) 6-3, 7-6 (7/3) contre Julien Cagnina (ATP 248).

Plus tôt dans la journée, David Goffin, 7e joueur mondial, avait apporté le troisième point décisif à la Belgique, en battant Marton Fucsovics (ATP 63) 7-5, 6-4, 3-6 et 6-2.

Les deux capitaines ont décidé de jouer un cinquième match pour l'honneur, mais en deux sets gagnants.

La Belgique jouera contre les Etats-Unis en quarts de finale.