Tennis Les joueurs français apprécient David Goffin. Mais une finale c’est une finale !

David Goffin est très apprécié par les joueurs français qui, sur le circuit de l’ATP, le considèrent un peu comme l’un des leurs. Ils ne sont donc pas vraiment surpris des performances du Liégeois. "Il faudrait ne rien connaître au tennis pour s’en étonner ! David est l’un des meilleurs joueurs du monde. Tôt ou tard, il était écrit qu’il serait récompensé de son talent et de sa constance", résume Lucas Pouille, grand ami du n°1 belge.

Jo-Wilfried Tsonga abonde dans le même sens. "David sait tout faire sur un court. Et il ne cesse de progresser à tous les niveaux : technique, physique et mental. Chaque année, il franchit de nouveaux paliers. J’imagine son bonheur lorsqu’il a battu Federer, son idole de toujours. Ce sont des moments qui comptent dans une carrière."

Malgré la grande forme de Super-David, les joueurs français restent cependant confiants. "Les entraînements se passent bien. L’ambiance au sein de l’équipe est très bonne. On sait que ce sera difficile mais on a de nombreux atouts. À nous de les exploiter", ajoute Julien Benneteau.

Aux yeux de tous les Bleus, le duel s’annonce très ouvert. "Une finale de Coupe Davis, c’est très particulier. On est en fin de saison. La fatigue va jouer un rôle important. La pression aussi. Et il va falloir gérer de nombreux paramètres émotionnels. Mais les vibrations sont bonnes", glisse Richard Gasquet.

Après le duel de Lille, David Goffin et Lucas Pouille ont prévu de passer quelques jours de vacances ensemble, en famille. "J’ai communiqué avec lui durant toute la semaine par SMS. Je l’ai félicité après chaque victoire à Londres. Mais, là, on va éviter de se chambrer pendant quelques jours. Pendant une semaine, on sera juste des adversaires…"


Deux joueurs a éliminer

Yannick Noah a sélectionné six joueurs pour la finale. Jeudi matin, au plus tard, il devra en éliminer deux. A priori, les présences de Tsonga et Pouille, appelés à disputer les simples, sont sûres. Pour le double, deux options sont ouvertes : soit sélectionner la paire Mahut-Herbert, soit intégrer un joueur capable de faire équipe avec Mahut en double et de dépanner en simple. Sachant que Herbert souffre du dos, le capitaine français pourrait privilégier cette piste. Julien Benneteau, en grande forme à Bercy, est donné favori.