Tennis Les Français ont défié les Pays-Bas et l’Italie au grand complet.

La saison 2018 a laissé place dans un premier temps à de véritables duels. Robin Haase a donné du fil à retordre à Mannarino lors du match déjà décisif pour les Bleus. Cette fois, la pluie de forfaits était dans le camp tricolore qui s’en remettait au duo Mannarino-Gasquet. Tsonga et Monfils étaient toujours out. En quart de finale, la France a confirmé sa supériorité en battant à Gênes une Italie au complet avec Fognini, Seppi et Lorenzi.

Néanmoins, la chance a de nouveau frappé à la porte de Yannick Noah lorsqu’il en avait besoin. Les Bleus ont traversé la saison 2018 sans le moindre génie. En Grand Chelem, ils ont été invisibles. Nul ne voyait les protégés de Noah croiser le fer avec Nadal and co ce week-end.

À Lille, le duel des n°1 n’aura pas lieu, vu que Rafael Nadal, blessé au genou, a renoncé au déplacement français. L’Espagne, déforcée, ne manque pas d’arguments avec Pablo Carreno Busta et Roberto Bautista, deux joueurs au potentiel d’un Top 20. Le nouveau chef de file reste incertain. Il y a deux semaines, il avait abandonné contre Sousa au 2e tour de l’US Open. Il se plaignait de la cuisse. 

La chance passera-t-elle encore par là ?