Tennis
Steve Darcis, tombeur de Rafael Nadal lundi, a déclaré forfait mercredi avant d'affronter le Polonais Lukasz Kubot au deuxième tour de Wimbledon à cause d'une blessure à l'épaule droite.

Darcis, 135e mondial, s'était fait mal au premier set de son match remporté 7-6, 7-6, 6-4, contre l'Espagnol, peut-être à la suite d'un plongeon. "Mais je ne suis pas sûr à 100% que ce soit ça", a-t-il dit.

"J'ai senti quelque chose, mais comme c'était chaud je n'ai pas eu mal. C'est après le match que j'ai souffert énormément. Je n'ai pas pu dormir", a expliqué Darcis.

"J'ai de l'eau dans l'articulation et une inflammation. Je ne pouvais absolument pas jouer. Du fond du court, j'ai mal sur tous les coups et au service je ne peux pas lever le bras au-dessus de l'épaule", a dit le Liégeois de 29 ans, qui a espéré jusqu'au bout pouvoir tenter sa chance.

"Les miracles existent. Il y en avait déjà eu un lundi alors je me suis dit pourquoi pas un autre. Les médecins m'avaient dit que j'avais une chance sur cent de jouer et j'ai essayé de la saisir", a-t-il déclaré.

"C'est très dur de déclarer forfait comme ça. Quand on bat quelqu'un comme Nadal on a envie d'en montrer plus. J'avais envie de jouer mais pour s'arrêter au bout de deux jeux ce n'était pas la peine", a-t-il ajouté.

Steve Darcis était le dernier joueur belge encore en lice en simple messieurs. Xavier Malisse (ATP 61), David Goffin (ATP 83) et Olivier Rochus (ATP 143) ont été éliminés au 1er tour.