Tennis Il y a beaucoup en jeu à Londres, mais cela n’empêche pas Roger Federer, Rafael Nadal et Dominic Thiem de montrer de la sympathie envers David Goffin

Les stars du circuit n’aiment généralement pas trop passer du temps à parler de leurs rivaux. Elles ne vont pas non plus prendre un verre ensemble très souvent. Mais quand on parle de David Goffin, les sourires viennent en même temps que les compliments. Et tous peuvent vous citer ses derniers résultats, preuve aussi qu’ils l’ont à l’œil !

Rafael Nadal se réjouit ainsi de la qualification du Liégeois pour ce Masters de Londres. Pour l’Espagnol, Goffin vaut le Top 8 sans hésiter : "C’est 100 % normal qu’il soit dans le Top 8 . Après ce qu’il s’est passé à Roland-Garros, ça aurait été injuste qu’il ne soit pas ici. Il jouait tellement bien…"

Entre Rafa et Goffin, ce n’est pas une relation de façade ni une politesse de convenance : il y a beaucoup d’affection entre ce monstre du jeu et le n° 1 belge. "David est un grand joueur et une très bonne personne, ce qui est le plus important. J’ai toujours eu une très bonne relation avec lui et son équipe donc je suis très heureux qu’il ait réussi à se remettre, à de nouveau bien jouer en fin de saison. Bon, j’espère quand même qu’il ne jouera pas trop bien ce lundi. (sourire) Mais il mérite vraiment d’être ici."

Dans la série des amis qui en plus se trouvent dans son groupe, Goffin peut aussi cocher la case Dominic Thiem. Ces deux-là sont inséparables, passent des heures en tournoi à taper la balle ensemble et ont noué une amitié que l’on ne trouve pas forcément souvent au plus haut niveau. Un peu comme Goffin et Pouille d’ailleurs. Domi apprécie donc de pouvoir partager ce Masters avec son pote. "Il mérite de s’être qualifié. Il avait été tellement malchanceux à Roland-Garros avec cette blessure. Il était en très bonne voie pour se qualifier avant ça. Mais il a su finir la saison très fort, mérite amplement d’être à Londres et oui, je suis évidemment ravi de le voir ici."

Roger Federer a, lui aussi, un faible pour David Goffin, comme il nous l’a expliqué à Londres. Et il suit manifestement de près son évolution, vu la façon dont il peut décortiquer le jeu du Belge sur commande. Il n’est ainsi pas surpris de le voir parmi les huit Maîtres de Londres malgré un gabarit peu courant au très haut niveau du circuit.

"On a quelques joueurs parmi les meilleurs avec son gabarit comme Kei Nishikori par exemple. Pas très grands ou puissants, mais très rapides sur leurs jambes. La grande force de David est aussi qu’il retourne très bien, surtout sur deuxième balle. Il peut vous enlever beaucoup de temps, a une grande vitesse de jambes. Moi, j’aime bien la manière dont il se déplace. Et puis il a un jeu fluide, il anticipe très bien. Il a fait de gros progrès au service. Chaque année, il s’améliore."

Et Federer avait vu venir le joueur que Goffin est devenu. "Quand j’ai passé du temps avec lui à l’entraînement il y a deux ans, j’avais déjà été impressionné par son éthique de travail, son très haut niveau de condition physique, et puis il pouvait rester concentré pendant de très longues périodes. Tout ça montrait déjà qu’il pourrait tenir pendant des saisons entières pendant dix ans."

Le Suisse se réjouit ainsi de voir Goffin dans le Top 10 et surtout présent au Masters cette semaine. "C’est bien de voir que tout ça a payé, qu’il s’est qualifié pour le Masters, qu’il est resté calme sous la pression et a fait mieux que ce qu’il pensait même en gagnant ces deux titres en Asie. Il a saisi sa chance pour être ici au moment où beaucoup de joueurs sont blessés : il mérite sa place et je pense qu’il aura des chances de gagner des matchs dans son groupe."

David Goffin: "Cela me touche beaucoup"

Le Liégeois sent de la bienveillance de la part des autres joueurs, Nadal et Thiem en tête

Le 7e joueur mondial accepte avec plaisir les bonnes ondes envoyées par ses rivaux, tandis que son coach insiste encore sur le savoir-vivre de cette génération de stars. Côté Goffin, on n’est donc pas surpris des mots venant de Nadal et Thiem mais ça touche quand même.

"Oui, je sens cette bienveillance, surtout avec Dominic et Rafa . Ce dernier m’avait envoyé un message juste après ma blessure, c’était presque le premier à me demander comment allait ma cheville. Dominic prend tout le temps des nouvelles de moi. Cela me touche beaucoup qu’ils aient dit ça et je suis heureux de m’être battu, de m’être accroché car ce n’était pas une période facile."

Quand on rapporte tous ces propos au coach Thierry Van Cleemput, il ne peut réprimer un sourire. Cela confirme tout le bien qu’ils pensent des stars actuelles du circuit."C’est plus que sympa. Et je le dis pour le grand public : je suis très surpris de voir au top niveau une mentalité qui est exceptionnelle. Il y en a bien un ou deux joueurs qui se comportent mal comme des enfants gâtés, des gens arrogants, mais la moyenne du top niveau et de ceux qui sont là depuis longtemps vit dans une ambiance exceptionnelle. Je ne m’y attendais pas du tout ! Federer, je le connais depuis qu’il a 12 ans, mais l’individu qu’il est resté et devenu, lui qui est quand même une mégastar , une icône, idem pour Rafa , ce sont des hommes qui véhiculent vraiment de belles valeurs. C’est très gai de les côtoyer."

Il reconnaît aussi que ce n’est pas difficile d’aimer Goffin : "David est un garçon bien élevé, un gentleman, donc il est fort apprécié. Mais ça donne vraiment envie de rester au top niveau tellement c’est agréable cette courtoisie, cette ambiance, ce savoir-vivre parmi beaucoup des meilleurs : Dominic, Grigor, Rafael Nadal, Federer, bien sûr Djoko et Murray, Wawrinka, Cilic…"

Ils ne sont pas si nombreux à avoir été adoptés par la crème de la crème du circuit ATP à une époque où les enjeux sportifs et financiers sont au maximum. Alors le fait qu’ils lui aient fait une place dans leur cercle en dit beaucoup sur la belle personne qu’est David Goffin.