Tennis

David Goffin aura été impérial encore dimanche pour terrasser Jo-Wilfried Tsonga, 15e mondial, en trois sets, 7-6 (7-5), 6-3 et 6-2 pour permettre à la Belgique d'égaliser à 2 partout contre la France en finale de la Coupe Davis de tennis au stade Pierre Mauroy à Villeneuve d'Ascq.

"C'est un week-end incroyable", a lâché David Goffin, 7e au classement ATP, tout à la joie de fêter sa 2e victoire - personnelle et pour la Belgique - de la finale avec les 6.000 supporters belges. "J'ai pu jouer deux matches de très haute qualité, j'ai fait mon job sur le terrain, mais mon job n'est pas terminé en dehors du court où je vais tout donner pour pousser Steve à la victoire. Là, j'ai tout donné, mon cœur, ma tête et mon corps. Tout est différent en Coupe Davis, c'est ce qui fait le charme de cette compétition que ce soit à domicile ou à l'extérieur. Ce sont des émotions incroyables et le fait de gagner mes deux matches me procure encore plus de bonheur."


David Goffin, jamais breaké sur ces deux matches du week-end (il avait dominé Lucas Pouille vendredi 6-3, 6-2, 6-1 sans concéder la moindre balle de break), s'est de nouveau montré très relâché malgré la grosse pression mise par Tsonga dans le premier set.

"Il a été incroyable dès le début en servant très bien. Il a montré directement en envoyant du lourd qu'il était prêt. C'était à moi de tenir le choc. J'ai bien sauvé les balles de break contre moi en jouant agressif et en allant même au filet. C'était un match de très haut niveau dès le début. Je suis resté dans le match dans le premier set. Le gagner, puis refaire un break dans le 2e, ça a fait basculer la rencontre. J'ai senti que ça allait de mieux en mieux et je me sentais bien dans les échanges. Je suis très fier de mon match, mais ce n'est pas fini et j'espère que cette victoire n'est pas pour rien.

Le 5e match décisif oppose le Français Lucas Pouille (ATP 18) à Steve Darcis (ATP 76) devant les 27.500 spectateurs de l'enceinte lilloise.