Tennis

Etonnant et curieux destin! C'est ce vendredi, au beau milieu de la finale de la Coupe Davis, que nous avons appris le décès de Philippe Washer.

Agé de 91 ans, il s'est éteint à son domicile de Genève, laissant le tennis belge orphelin de l'une de ses figures les plus emblématiques et les plus titrées. Champion de Belgique à neuf reprises, ce Bruxellois au tennis de château défraya surtout les chroniques lors de mémorables matches de Coupe Davis, lorsqu'il faisait notamment équipe avec son grand complice Jacky Brichant. Nul n'a oublié cette finale de la zone européenne disputée en 1957, au Léo, face à l'Italie. Dans une ambiance de folie, il avait apporté le point de la victoire au terme d'un thriller face à Nicolas Pietrangeli.

Au total, durant sa carrière, Washer fut sélectionné à 39 reprises en équipe nationale, disputant la bagatelle de 102 matches. Parallèlement, il se hissa également en quart de finale de Roland-Garros, toujours en 1957. Joueur complet, très talentueux, il pratiquait un tennis spectaculaire qui plaisait beaucoup aux puristes.