Tennis Le Serbe fonce sur la place de numéro 1 mondial

945. Voilà combien de points il y a à la Race entre Novak Djokovic et le trône du circuit suite à sa victoire (6-3, 7-5) sur Jérémy Chardy à Shanghai. Autant vous dire que le cri de rage qui a salué la balle de match converti n’avait rien à voir avec ce premier match : non, le Djoker compte les points qui le rapprochent de la Une. Avec désormais deux Majeurs et un Masters 1000 en poche depuis juillet, il marche sur l’eau.

"Évidemment je sais à combien de points je suis de lui. Quand on est dans cette course-là, on sait", a souri Nole sans vouloir plus s’étendre sur le sujet mais le sourire avait déjà, en fait, tout dit. Mardi, il s’est montré très efficace au service et en a fait juste assez à l’échange pour passer sereinement le premier test.

"C’est la surface la plus rapide que j’ai jamais vue ici que ce soit sur le central ou les courts extérieurs, pas du tout le temps de se relâcher un instant, du coup je suis heureux d’avoir eu quatre jours d’entraînement avant mon premier match. Et face à Jérémy je pense que je me suis vraiment bien débrouillé."

On a en revanche vu quelques gestes de frustration quand tout n’allait pas dans son sens et cela en dit très long sur son envie en cette fin de saison. Face à Chardy, dominé douze fois en autant de duels et sans jamais arracher un set, il avait hérité du scénario idéal mais la suite pourrait être plus périlleuse face à Hyeon Chung son tombeur de Melbourne ou Marco Cecchinato son bourreau de Roland-Garros.

"Je ne suis plus le même joueur qu’à cette époque-là, alors qui que ce soit, j’ai hâte de le retrouver."

Nadal, coincé chez lui, ne peut que constater les dégâts.