Tennis Elise Mertens a profité de l’abandon de Siegemund pour se qualifier pour les quarts de finale contre… Sara Errani.

Du soleil de Gênes à celui de Rabat, seul le décor a changé. Elise Mertens affrontera en quart de finale celle qu’elle a fait pleurer en Italie lors du barrage de Fed Cup, Sara Errani. L’ancienne finaliste à Roland Garros avait sombré, notamment sur son lancer de balle de service, face à la Belgique. En perdant ses deux matches, Errani avait même précipité le naufrage italien.

Deux semaines plus tard, elle croisera à nouveau la Limbourgeoise avec un sentiment de revanche.

Elise Mertens, quant à elle, continuera de surfer sur une belle vague de succès. Depuis 9 matches et son changement d’entraîneur, elle n’a plus connu la défaite. Au deuxième tour, la 19e mondiale s’est occasionné une petite frayeur en perdant le premier set contre l’Allemande Laura Siegemund.

Menée 6-7, Mertens a alors inversé la tendance en prenant un set blanc avant de s’envoler à 3-1 dans la manche décisive. Siegemund, qui avait été blessée au genou durant 6 mois en 2017, a abandonné sur sa balle de 3-2.

"Je ressens un double sentiment", confiait Elise Mertens. "J’ai très bien joué dans le premier set. Je suis revenue au score dans le deuxième. Dans le troisième set, il y avait une véritable bataille. Bien sûr, toutes les joueuses veulent gagner, mais pas dans ces circonstances."