Tennis

Elise Mertens a encore une fois montré pourquoi elle vaut largement le Top 40.

Sur le court n°3 du tournoi richement doté (2.365.250 $) de Wuhan, Elise Mertens a remporté un très beau combat (6-4, 1-6, 6-4) lundi face à la Japonaise Naomi Osaka, grand espoir du circuit. Dans des conditions de jeu difficiles (34°C, très humide), notre compatriote a encore une fois montré pourquoi elle vaut largement leTop 40 intégré récemment même si elle ne cache pas que cette longue saison commence un peu à lui peser. C’est ce qu’elle nous a expliqué en fin de journée dans un petit salon près de la salle d’interview principale. Au deuxième tour ce mardi, elle aura encore totalement les moyens de passer face à la Russe Elena Vesnina.

Encore un match qui prouve votre niveau de jeu et votre confiance du moment, non ?

"Oui, mais c’était dur : il faisait très chaud et les 10 minutes de pause ont fait du bien à la fin du deuxième set (application de la règle de forte chaleur) . C’était un combat ! Je crois que oui la confiance joue, et puis j’ai tout donné mais surtout le niveau était là. D’ailleurs, à 5-4 sur mon service dans le troisième set, je n’étais pas nerveuse du tout. Je joue mon niveau. C’est ce qui fait la différence cette saison aussi, le fait d’être stable, de ne pas avoir des hauts et des bas. Je crois que j’ai trouvé le truc (sourire) ."

Vous reste-t-il de la fraîcheur en cette fin de saison ? Vous avez tout de même beaucoup joué…

(...)