Tennis

"Ce n'est évidemment pas la manière dont j'espérais achever le tournoi." Elise Mertens (WTA 15) a été contrainte à l'abandon, vendredi, en quart de finale du tournoi WTA sur dur de Tianjin, en Chine, doté de 750.000 dollars. 

La Limbourgeoise de 22 ans a renoncé alors qu'elle était menée 6-2, 4-0 par la Taïwanaise Su-Wei Hsieh (WTA 30), 32 ans, en raison de nouvelles douleurs au bras droit qu'elle traîne depuis la tournée américaine cet été.

"Elle jouait très bien et j'avais l'impression que tout lui réussissait", a-t-elle confié à sa sortie du court. "Pour ma part, ce n'était pas trop la joie. J'avais mal au bras et la situation empirait au fur et à mesure que le match progressait, surtout quand je devais servir et frapper mon coup droit. Mieux valait donc arrêter les frais afin de préserver ma santé. C'est dommage, car j'avais le sentiment que je retrouvais un bon niveau de jeu."

C'est que deux échéances importantes attendent encore Elise Mertens en cette fin de saison. La N. belge disputera ainsi d'abord le Masters de double à Singapour, du 21 au 28 octobre, pour lequel elle s'est qualifiée avec sa partenaire néerlandaise Demi Schuurs. Et la semaine suivante, elle participera au WTA Elite Trophy, le Masters B, en simple, à Zhuhai, en Chine.

"« Je suis toujours motivée à terminer ma saison par un coup d'éclat et je suis dès lors très contente de pouvoir me rendre à Singapour et à Zhuhai", a poursuivi la native de Louvain, qui se cherche également un nouveau coach après s'être séparée de l'Allemand Dieter Kindlmann. "J'ai voyagé avec ma maman au début de cette tournée asiatique et à l'heure actuelle, je suis en train de voir si le courant passe avec une autre personne qui m'accompagne", ajouta-t-elle, sans souhaiter donner plus de détails.