Tennis

Ivo Van Aken a abouti dans la mission qui lui avait été confiée: maintenir la Belgique dans le groupe mondial de Fed Cup. Mais, il l'a répété après la victoire obtenue à Gênes face à l'Italie, il n'ira pas plus loin. "On cherche une solution d'avenir et, à 66 ans, je ne suis pas l'avenir", dit le capitaine ad interim de l'équipe belge, nommé après le départ de Dominique Monami. La fédération va donc devoir trouver un nouveau capitaine.

"Nous avons un peu de temps puisqu'on ne jouera plus cette année", dit André Stein, le président fédéral. "Nous avions choisi Ivo dans l'urgence car c'était le seul qui était disponible, qui connaissait le fonctionnement du poste et qui avait la confiance des joueuses. Nous ne devrions cependant pas tarder à nous réunir pour faire un choix."

Des noms ont déjà été cités, comme ceux de Johan Van Herck ou de Laurence Courtois mais André Stein assure que personne n'a envoyé de candidature et que personne n'a été proposé non plus, même de façon informelle.

Ivo Van Aken, pour sa part, espère que les directeurs techniques (lui-même pour Tennis Vlaanderen et Michaël Dermience pour l'AFT) seront consultés, ce que Stein garantit. Il pense aussi que, plutôt qu'un nom, on doit choisir un profil. "Le candidat idéal doit non seulement avoir l'aval des joueuses mais aussi avoir l'expérience du coaching et posséder le plus haut diplôme disponible, sans quoi on dévalorise les cours qu'on dispense dans les fédérations."

Ivo Van Aken s'est aussi exprimé quant au choix éventuel de Johan Van Herck ou de Laurence Courtois. "Johan est un rassembleur, il a joué à un haut niveau et a déjà l'expérience du poste chez les hommes mais le cumul n'est possible que si on change la formule de Coupe Davis. Laurence réunit toutes les capacités également, elle a joué à un très bon niveau en simple et en double, a toujours été disponible pour la Fed Cup et a le diplôme requis mais elle travaille déjà à temps plein pour Tennis Vlaanderen et je dois voir si on peut la libérer quatre semaines par an."

Entretemps, Laurence Courtois a confirmé à Belga que le poste l'intéressait.