Federer est resté le maître

Serge Fayat Publié le - Mis à jour le

Tennis

Il s’est adjugé un sixième titre record au Masters en battant Tsonga en finale

LONDRES Jawohl ! Roger Federer (ATP 4) a écrit une nouvelle page de l’histoire du tennis, dimanche soir à Londres, en devenant le premier joueur à remporter le Masters à six reprises. Auteur d’un parcours sans faute, le Suisse a parachevé son œuvre en battant pour la deuxième fois en huit jours Jo-Wilfried Tsonga (ATP 6) 6-3, 6-7 (6/8), 6-3 pour devenir le seul détenteur du record des titres devant Ivan Lendl et Pete Sampras.

“Je ne pourrais être plus heureux”, confia-t-il, ravi, lors de la remise des trophées. “Plus fatigué aussi. Jo m’a poussé dans mes derniers retranchements et pris le peu d’énergie qu’il me restait aujourd’hui. Nous avions déjà disputé un match incroyable à Wimbledon et celui-ci fut aussi fabuleux. J’espère qu’il y en aura d’autres l’année prochaine…”

Les ATP World Tour Finals, comme ils sont surnommés, se sont en fait achevés comme ils avaient commencé dans l’O2 Arena, soit par une victoire de Roger Federer contre Jo-Wilfried Tsonga. C’est même la troisième fois en trois semaines, après la finale de Paris-Bercy, que le Suisse domine le Français, pour remporter à 30 ans le 70e trophée de son illustre carrière à l’occasion de sa centième finale sur le circuit !

“J’ai savouré chaque minute ici”, poursuivit-il. “C’est ma dixième participation au Masters. Je pense dès lors que je sais de quoi je parle. Mais là, je suis tout de même content que la saison s’achève”, sourit-il.

Roger Federer termine ainsi en beauté une année plutôt décevante puisqu’il n’a remporté aucune levée du Grand Chelem pour la première fois depuis 2003. Sur sa meilleure surface, le tenant du trophée aurait même dû s’imposer tranquillement s’il ne s’était emmêlé dans les cordes de sa raquette au moment de servir pour le match à 6-3, 5-4.

De finale, il fut alors vraiment question, le Manceau relançant le suspense grâce à quelques somptueux coups droit pour égaliser à une manche partout après avoir sauvé une balle de match à 6-5 dans le tie-break ! Il craqua toutefois au huitième jeu d’un troisième set acharné pour permettre au Bâlois de filer vers son sixième titre et de rester le maître du rendez-vous des chefs.

Vainqueur des trois derniers tournois de la saison, Roger Federer a prouvé qu’il faudra encore compter avec lui à l’avenir. Ce lundi, celui qui est considéré par beaucoup comme le plus grand joueur de l’histoire, va déjà reprendre sa place sur le podium au classement mondial, derrière Novak Djokovic et Rafael Nadal, les deux hommes de l’année. De quoi lui donner du cœur à l’ouvrage pour 2012…

© La Dernière Heure 2011

Publicité clickBoxBanner