Tennis

Après sa défaite face à David Goffin samedi, Gaël Monfils est revenu sur l'altercation qu'il a eue avec l'arbitre de chaise et le Belge après avoir reçu un avertissement pour dépassement de temps à la fin de ce même quatrième set alors qu'il était resté plusieurs fois de longs instants appuyés sur sa raquette pour reprendre son souffle. 

"On a juste discuté lors du changement de côté. Je lui ai dit : 'Je prends du temps, parce qu'on m'a dit hier [vendredi] que j'allais trop vite'. C'est ce que je dis à l'arbitre. Ma façon de récupérer est différente. J'aime bien m'appuyer sur mes genoux. David me dit : 'Je ne savais pas, désolé'. Il n'y avait rien. Comme je l'ai dit à l'arbitre, on est pote avec David. Il n'y avait rien de spécial. Je n'ai jamais songé à abandonner. Je suis à Roland-Garros. Bizarrement, ici, j'ai cette capacité à me surpasser, à aller au-delà de la douleur. David a été bon, parce qu'ici il faut venir me chercher, même si je ne suis pas bien. Et il est venu", conclut-il.