Tennis

David Goffin (ATP 11) ne s'est pas uniquement qualifié pour une deuxième finale consécutive au tournoi ATP 500 sur dur de Tokyo en battant, samedi, 7-6 (7/3), 7-6 (8/6) l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 29). Le Liégeois, 26 ans, a également fait un pas très intéressant vers une toute première qualification pour les ATP Finals, le Masters, qui réunira à Londres, du 12 au 19 novembre, les huit meilleurs joueurs de l'année 2017.

David Goffin a remporté samedi au Japon son huitième match consécutif sur le circuit. Cela lui permet de faire une remontée fantastique à l'ATP Race To London, le classement depuis le 1er janvier 2017, qui qualifie les joueurs pour le Masters. Treizième après sa victoire au tournoi ATP 250 de Shenzhen, le n°1 belge vient de gagner trois places, dépassant Andy Murray (ATP 3), qui risque de ne plus jouer cette saison, le Sud-Africain Kevin Anderson (ATP 16) et l'Américain Sam Querrey (ATP 15), battu au premier tour par le Français Richard Gasquet (ATP 30).

Mais surtout, grâce à son accession en finale à Tokyo, David Goffin a pris 300 nouveaux points qui lui permettent aujourd'hui d'occuper la 8e et dernière place qualificative pour le Masters à Londres, vu que Novak Djokovic (ATP 6) et Stan Wawrinka (ATP 9) sont out pour le reste de la saison. Le N.1 belge possède désormais 105 points d'avance sur Sam Querrey, son plus proche concurrent, désormais 11e à l'ATP Race to London.

Bref, s'il vient à gagner sa finale ce dimanche contre le Français Adrian Mannarino (ATP 31), tombeur de Marin Cilic (ATP 5), la tête de série N.1 du tableau, il serait fort près de répondre à l'appel de Londres.

"Cela me procure beaucoup de confiance"

"Je suis très fier d'être sorti vainqueur d'une telle bagarre", a-t-il confié. David Goffin (ATP 11) était très heureux de s'être qualifié pour la deuxième année consécutive pour la finale du tournoi ATP 500 sur dur de Tokyo, doté de 1.563.795 dollars, samedi au Japon. Dans un match très accroché, le Liégeois, 26 ans, a battu 7-6 (7/3) et 7-6 (8/6) le petit Argentin Diego Schwartzman (ATP 29) pour devenir au passage le huitième et dernier qualifié virtuel pour les ATP Finals, le Masters, du 12 au 19 novembre à Londres.

Ce dimanche, pour sa deuxième finale au Japon et sa deuxième en deux semaines après son titre au tournoi ATP 250 de Shenzhen, David Goffin défiera le Français Adrian Mannarino (ATP 31), 29 ans. Le gaucher, qui réside à La Valette, à Malte, a créé la surprise en terrassant Marin Cilic (ATP 5), la tête de série N.1, 6-7 (5/7), 6-4, 6-0. Il s'agira de la troisième confrontation entre les deux joueurs, le N.1 belge ayant remporté les deux premières, à Marseille en 2012 et à Bâle en 2015.

"Mannarino a fait énormément de progrès cette année", poursuivit-il. "Il a gagné beaucoup de matches. Il est en forme et affiche également beaucoup de confiance. C'est quelqu'un de régulier et de solide, qui utilise remarquablement son service de gaucher. Il n'est pas évident à manœuvrer, mais j'ai les armes pour le battre, notamment avec mon revers croisé ou le long de la ligne. Ce ne sera pas facile, mais je peux le faire", conclut-il.