Tennis Le Liégeois s’est qualifié pour les huitièmes de finale mardi à Rome.

Sur les rotules pour son premier tour, David Goffin a pourtant réussi à de nouveau se faire violence pour dominer Fernando Verdasco (3-6, 6-3, 6-2) sur le Central. Lui qui restait sur deux défaites face au gaucher espagnol, il a su le faire imploser petit à petit. Au prix d’un nouvel effort qui prouve que vraiment le Liégeois n’entend pas gérer à l’approche de Paris. Il veut tout gagner s’il le peut.

"J’étais bien parti", a confié le 10e joueur mondial. "Il avait fait quelques fautes, mais après il s’est mis à vraiment jouer à un très haut niveau. Je sentais qu’avec ces conditions plus lentes qu’à Madrid je ne trouvais pas vraiment la bonne cadence dans l’échange et que je me faisais vraiment trop rentrer dedans. Je ne frappais pas assez, il faisait trop de coups gagnants. Il fallait vraiment que je change la physionomie du match."

Une lucidité payante, car c’est exactement ce qu’il a fait ! "J’ai commencé à attaquer un peu plus, à frapper beaucoup plus avec mon coup droit, à le faire vraiment plus bouger, à y aller plus avec mon service. Cela a fait la différence dès le début du deuxième set. Je sentais que cela allait mieux, que je lui faisais plus mal, qu’il était moins confortable. Je sentais que j’avais un coup à jouer donc j’ai continué jusqu’au bout. Et cela a été de mieux en mieux donc je suis content."

Malgré une mine un peu longue après tous les matchs disputés récemment, Goffin tente encore et encore de repousser ces limites. Et il parvient même à se convaincre qu’il n’est pas si épuisé que cela ! "Je me sens toujours un peu fatigué, mais là ça allait mieux. Dans le premier set, j’avais l’impression d’un peu taper dans le vide donc il fallait vraiment que je me booste un peu pour essayer de vraiment faire la différence. Aujourd'hui, j’ai un jour de repos, qui va me faire du bien."

Et pour continuer de tenir le coup, il n’y a que le repos comme solution : "J’essaie de dormir un peu plus. Aujourd'hui, ça va être très cool, les sensations sont bonnes donc sans doute juste un petit entraînement avec Thierry, quelques gammes. Je vais faire ensuite un repos complet pour refaire le plein d’énergie pour la suite."