Tennis

Ruben Bemelmans (ATP 113) a été battu au deuxième tour du Masters 1000 de tennis d'Indian Wells (dur/8.909.960 dollars), dimanche en Californie. Bemelmans, 30 ans, s'est incliné 6-4, 6-1 devant l'Argentin Leonardo Mayer, 47e mondial. Le gaucher limbourgeois avait profité du forfait du Japonais Kei Nishikori, malade, pour intégrer le tournoi quelques heures auparavant.

C'était la deuxième participation à Indian Wells pour le membre de l'équipe belge de Coupe Davis. En 2012, il avait quitté le tournoi au premier tour.


Djokovic stoppé, Monfils survolté

L'ancien N.1 mondial Novak Djokovic a été stoppé dès le 2e tour du Masters 1000 d'Indian Wells dimanche, tandis que Gaël Monfils a laissé passer l'orage face au surpuissant John Isner.

Pour son retour dans le désert californien où il s'est imposé à cinq reprises, Djokovic a fait illusion pendant 90 minutes face au Japonais Taro Daniel, 109e mondial.

Il a même pris un excellent départ pour mener 5-2, avant de laisser filer la première manche au tie break.

Il a certes égalisé à une manche (6-4), mais sevré de compétition depuis neuf mois (5 matches disputés) et multipliant les fautes directes (62 contre 29 à son adversaire), "Djoko", retombé à la 13e place mondiale, a craqué dans le 3e set (6-1).

Le Serbe n'était même pas déçu par son plus mauvais résultat à Indian Wells depuis sa première participation en 2006.

"C'était comme si c'était mon tout premier match sur le circuit, c'était très étrange", a-t-il expliqué, tout en assurant ne pas regretter son choix de venir en Californie.

"Je n'ai aucun regret, le tennis, la compétition me manquaient, car c'est tellement important dans ma vie", a-t-il rappelé.

Son grand rival, le Suisse Roger Federer, redevenu le mois dernier N.1 mondial, n'a pas été étonné par cette défaite.

Outre Djokovic, d'autres prétendants au titre ont mordu la poussière. A commencer par l'Allemand Alexander 'Sasha' Zverev (ATP 5/N.4) battu en trois sets par le Portugais Joao Sousa 7-5, 5-7, 6-4. Le Français Lucas Pouille, 12e mondial, s'est fait sortir 6-4, 6-4 par l'Indien Yuki Bhambri, 110e au classement ATP et passé par les qualifications. L'Américain John Isner (N.18), victime de l'imprévisible Gaël Monfils (N.42) 6-7 (5/7), 7-6 (7/3), 7-5


Pouille en panne d'agressivité

"Cela prend du temps de revenir d'une blessure ou d'une longue absence, son opération est encore récente, mais cela va aller de mieux en mieux pour lui", a-t-il assuré.

Le tenant du titre, toujours invaincu en 2018, a sans surprise pris le meilleur sur l'Argentin Federico Delbonis 6-3, 7-6 (8/6), mais il lui a fallu deux jours.

La rencontre avait débuté samedi soir, avant d'être interrompue par la pluie: "Cela faisait longtemps que je n'avais pas connu ça, un match interrompu par la nuit et se disputant sur deux jours", a-t-il souri.

Outre Djokovic, un autre prétendant au titre a mordu la poussière d'entrée: Lucas Pouille, 12e mondial, a été sèchement battu 6-4, 6-4 par l'Indien Yuki Bhambri, 110e au classement ATP et passé par les qualifications.

"Je n'ai pas réussi à trouver mes sensations. Il m'a manqué un peu d'agressivité", a regretté Pouille qui restait sur deux finales, perdues, à Marseille et Dubaï.

En revanche, Monfils n'a pas craqué face à la puissance et aux services de l'Américain John Isner, 18e mondial, qu'il a éteint en trois sets 6-7 (5/7), 7-6 (7/3), 7-5.

"J'ai réussi à me libérer sur des points importants", s'est félicité Monfils (N.42) qui jouera son billet pour les 8e de finale contre son compatriote Pierre-Hugues Herbert (N.93), vainqueur du Luxembourgeois Gilles Müller, 27e mondial, 6-3, 7-5.

Dans le tournoi féminin, à la veille du choc du 3e tour entre les soeurs Williams, la logique a été globalement respectée.


Mladenovic éliminée, Halep de justesse

Dans le tournoi de tennis féminin d'Indian Wells, la N.1 mondiale Simona Halep a tremblé face à l'Américaine Caroline Dolehide, 165e au classement WTA, avant de décrocher son billet pour les 8e de finale en trois sets 1-6, 7-6 (7/3), 6-2. "Pour un match du 3e tour, c'était déjà d'un très haut niveau, j'ai fait la différence avec mon mental et mon physique", s'est félicité Halep, sacrée à Indian Wells en 2015.

Sa prochaine adversaire est en pleine confiance: la Chinoise Wang Quiang (N.55), qui a battu Elise Mertens au 2e tour, n'a laissé aucune chance à la Française Kristina Mladenovic (WTA 15) 6-1, 6-2.

La belle série de 14 victoires de suite de la Tchèque Petra Kvitova, 9e mondiale, a été stoppée par par la prodige américaine Amanda Anisimova. Kvitova, qui venait de remporter coup sur coup les tournois de Saint-Petersbourg et de Doha, s'est inclinée en deux sets 6-2, 6-4 en un peu plus d'une heure de jeu. "Je n'en reviens pas, c'est de loin la meilleure joueuse que j'ai jamais affrontée", a avoué Anisimova, 149e mondiale à 16 ans. Elle sera opposée au prochain tour à une autre Tchèque, Karolina Pliskova, 5e mondiale, qui a stoppé difficilement la Chinoise Zhang Shuai (N.33) 7-5, 5-7, 6-3.

Enfin, la Bélarusse Victoria Azarenka, victorieuse de l'épreuve en 2016, mais retombée à la 204e place mondiale en raison de sa bataille judiciaire pour obtenir la garde de son fils et de son absence du circuit, s'est arrêtée sans surprise dès le 2e tour face à l'Américaine Sloane Stephens (WTA 13) 6-1, 7-5.