Tennis

Johan Van Herck assume avoir eu du mal après la défaite de Lille en finale de la Coupe Davis. "Surtout pour Steve. Humainement, il ne méritait pas ça."

Le capitaine est persuadé que cette équipe peut un jour gagner la Coupe Davis. "Et ils m’ont dit qu’ils seront tous là la saison prochaine. David aussi. Il m’a dit qu’il serait là contre la Hongrie. Après, tout dépendra de ses résultats en Australie. Un 7e mondial qui ne snobe pas la compétition, c’est un message fort mais ça ne me surprend pas de sa part."

"Les autres joueurs auront peur de lui'

Goffin est Sportif de l’année après une saison folle qu’il ne veut pas considérer comme un one-shot

"Je rêvais des deux trophées… voilà." La soirée de David Goffin ne pouvait être plus parfaite. Sportif de l’Année et membre de l’Équipe de l’Année, le tennisman a fait une razzia sur les trophées.

"Je n’ai pas l’habitude d’une telle reconnaissance, avoue-t-il. Mais ça me fait plaisir de voir que mon année a marqué les esprits. Ce trophée est le reflet d’une saison à laquelle je n’aurais pas pu rêver il y a quelques années."

À des résultats fabuleux (deux titres, une finale des masters, de la Coupe Davis et une place de 7e mondial), il a ajouté une touche de spectacle et d’audace dans son jeu pour atteindre un niveau digne des plus grands. "Mon jeu évolue de semaine en semaine. Je sais de quoi je suis capable à l’entraînement. Quand j’arrive à le reproduire en match, c’est une énorme satisfaction."

Cette évolution constante est son objectif pour la saison prochaine. "Je ne chiffre jamais mes objectifs, précise-t-il. Je veux juste continuer. Aller de plus en plus haut. Il y a encore de la place. J’ai le potentiel pour faire mieux. Après, si je n’y parviens pas, je ne pourrai pas avoir de regrets. J’aurai tout donné."

La transition vers la nouvelle saison ne sera pas simple pour autant. "Autant être honnête, j’aurais bien prolongé les vacances d’une semaine ou deux."

Le dernier exercice a été long et fastidieux. "J’avais réussi à gérer ma reprise avec peu de repos en 2015. Nous devons adapter notre préparation."

Le retour à la compétition est prévu pour début janvier à la Hopman Cup. Le seul tournoi qu’il disputera avant d’aller à l’Australian Open.

Un tournoi qu’il disputera avec un tout nouveau statut d’outsider pour la victoire finale. "À Lille, le niveau était inouï", explique Johan Van Herck, capitaine de l’équipe de Coupe Davis. "Contre Tsonga, c’est le meilleur match de Coupe Davis que j’ai vu. Son niveau de jeu me fait dire que tous les joueurs partiront avec une certaine peur contre David. Dans chaque match, il aura sa chance. Il sera respecté par tous. Des gars comme Berdych et Nishikori auront plus peur de lui que l’inverse. Il doit rester sur la vague, car il est plus respecté sur le circuit qu’il y a un an."

Van Herck est certain que le leader de son équipe continuera à progresser. "Beaucoup de grands reviennent de blessure et ce ne sera pas facile, mais je le sais déjà : David sera encore plus dur à battre."